timthumb

Des jeunes sont inquiets et ils le disent. Inquiets de voir qu’un tiers d’entre eux ne trouvent pas d’emploi. Inquiets de savoir qu’ils devront payer les dettes d’un État qui dépense trop. Inquiets de constater combien la violence mine les relations humaines, met à mal la fraternité et rend difficile, voire impossible le dialogue pour le bien commun. Inquiets pour nos élus et pour notre pays.

Voici le courrier reçu cette semaine « Depuis plusieurs semaines, la France connaît une phase d’agitation populaire assez inquiétante. Le peuple français est en plein désarroi (crise économique, sociale, anthropologique) et en rupture avec ses élus politiques. La tentation de la violence physique ou verbale est évidente. Les revendications portent de plus en plus sur les personnes (démission du Président de la République, dissolution de l’Assemblée nationale) et de moins en moins sur les idées qui les animent. Les catholiques sont aussi tentés par cette logique. Un appel à prier pour nos élus est particulièrement nécessaire."

La fédération des AFC du Val de Marne s'associe à cet appel et invite chaque adhérent, chaque famille, chaque communauté, à vivre la neuvaine de prière pour les élus et pour la France, du samedi 30 novembre au dimanche 8 décembre. Neuf jours qui nous conduisent du premier dimanche de l’Avent à la fête de l’Immaculée Conception. Et que chacun trouve une manière de jeûner le vendredi 6 décembre.

101009_chapelet

Prier pour nos élus a du sens.

Prier pour qu’ils servent la fraternité et le bien commun.

Prier pour qu’ils soient éclairés par l’Esprit.

Prier pour que nous sachions, nous aussi, édifier avec tous nos proches une fraternité pleine d’attention les uns pour les autres.

Fraternité familiale et de bon voisinage. Fraternité paisible et joyeuse. Fraternité réconciliée. Cette fraternité est notre vœu le plus cher pour ce Noël qui vient, l’Enfant de la crèche nous y invite. 

« Ne soyez inquiets de rien, dit l’apôtre Paul, mais en toute circonstance, dans l’action de grâces, priez et suppliez pour faire connaître à Dieu vos demandes. » (Phil 4,6).

"Un chrétien qui ne prie pas pour les gouvernants n’est pas un bon chrétien" (Pape François, homélie du 16 septembre 2013)

"J'insiste avant tout pour qu'on fasse des prières de demande, d'intercession et d'action de grâce pour tous les hommes, pour les chefs d'État et tous ceux qui ont des responsabilités, afin que nous puissions mener notre vie dans le calme et la sécurité, en hommes religieux et sérieux." (1Tm 2, 1-2)

Toutes les informations sur le site de La France en prière où vous trouverez le texte de la prière proposée et pourrez vous inscrire.