Ou pourquoi faut-il penser au denier de l'Eglise ?

Pour une raison ancestrale, on n’aime pas bien parler d’argent dansl’Eglise. Et de manière concomitante, de nombreuses idées reçues circulent
lorsqu’on évoque « les richesses de l’Eglise ».
Aussi s’atteler à un article sur le Denier de l’Eglise pouvait apparaître comme une gageure que la rédaction a tenté de relever.
Nous avons souhaité aborder la question du point de vue du don, et pas uniquement du du. Don que tout baptisé est invité à faire pour subvenir
aux besoins de sa mère, l’Eglise.

Depuis les premiers siècles, les chrétiens ont participé largement à la vie de leur Eglise. On en trouve un exemple significatif dans les Actes des Apôtres : « Ils mettaient tout en commun » (Ac 4, 32), la quête de l'Eglise d'Antioche pour celle de Jérusalem (Ac 11, 29).

Voici maintenant en cette période de Noël la lettre de Mgr Santier au Père Noël...!

teaser-pere-noel-eveque

 

Et pour finir le message de notre économe diocésain.

Merci !
Merci à tous les donateurs qui chaque année répondent aux diverses sollicitations.
Merci à tous les bénévoles qui inlassablement s’investissent pour les campagnes du Denier.
L’argent ne doit pas devenir notre première préoccupation, c’est un fait !
Mais il ne doit pas non plus être un tabou.
Le don quant à lui ne peut pas devenir une loi, un don n’est pas un dû !
C’est gratuitement que nous continuerons d’annoncer l’Evangile.
Mais la gratuité de l’annonce de la Bonne Nouvelle ne nous empêche pas de rester lucide, car sans argent, notre diocèse aura du mal à survivre, à loger ses prêtres, à accueillir les prêtres venus de la diversité, à payer les laïcs engagés dans les divers services.
Oui l’Evangile sera toujours proclamé, mais sans le Denier, sans le don des fidèles, il sera difficile de permettre à nos prêtres d’avoir les moyens matériels qui permettent de vivre décemment.
Le geste du don, manifeste de manière active notre confiance en Dieu et en ceux qui se donnent à Son Service.
Oui, Merci à tous et à toutes !

Pierre-Louis Poiraud
Econome diocésain

Bonne fête de Noël sans oublier de prendre soin de notre mère à tous, notre Eglise en Val de Marne. Vous avez jusqu'à la fin de décembre ou les tous premiers jours de janvier pour vous en occuper. (Chèque daté d'avant le 31 décembre 2013)