Fédération des Associations Familiales Catholiques du Val de Marne

18 juin 2016

BONNE FÊTE A NOS PAPAS

Fête des pères

Avec tous nos remerciements au diocèse de Sens-Auxerre

Posté par AFC94 à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


08 juin 2016

ENFIN UNE LOI EFFICACE CONTRE LA GPA

Tract Paris 16 juin Print

LES ASSOCIATIONS FAMILIALES CATHOLIQUES DU VAL DE MARNE  ET LA CNAFC VOUS APPELENT A SOUTENIR UNE LOI ENFIN EFFICACE CONTRE LA GPA (Mères Porteuses)

Deux projets de lois seront débattus le 16 juin à l’Assemblée Nationale. Ces deux lois permettront enfin de lutter efficacement contre la GPA : La 1ère en précisant et élargissant les sanctions contre la GPA et ses effets. C’est-à-dire : Transformer la GPA en délit spécial, condamner les couples allant réaliser une GPA à l’étranger, sanctionner la promotion du recours aux mères porteuses et enfin adopter une convention internationale contre la GPA. La 2ème demande d’Inscrire le principe d'indisponibilité du corps humain dans la Constitution française car le corps (de la femme ou des enfants) n’est pas une marchandise et ne peut se vendre ni s’acheter.

Les AFC vous invitent à manifester votre soutien aux députés qui vont se prononcer sur ces lois, en vous rassemblant le jeudi 16 juin à 19h au Métro Duroc à l’appel de La Manif Pour Tous, de la CPDH, des Maires pour l'enfance, de l'Agence européenne des adoptés et de l'appel des professionnel de l'enfance.

Nous rejoindrons ensuite par les petites rues, l’Assemblée Nationale pour encourager les députés à voter en faveur de ces lois.

Tract Paris 16 juin Print2

Nous vous appelons également à faire savoir à vos députés que vous souhaitez qu'ils s'engagent contre la GPA en votant ces deux lois. 

Pour vous faciliter la tâche, La Manif Pour Tous a développé sur Internet un outil très pratique vous permettant en 3 clics et 30 secondes d'envoyer votre mail pour MOBILISER votre député lors de l'examen de 2 propositions de loi :
celle de Valérie Boyer (N°2706) visant à lutter contre le recours à une mère porteuse et la N°1354 visant à rendre constitutionnel le principe d’indisponibilité du corps humain.
Alors, rendez vous vite sur : http://elus-lmpt.fr/loi-gpa/ !

Votre mobilisation a déjà empêché la PMA sans père, venez obtenir l’interdiction effective de la GPA.

Votre présence est indispensable.

C’est une occasion historique, les femmes et les enfants comptent sur nous, sur VOUS. 

 

Et pour finir, une petite vidéo pour vous rappeler ce qu'est la GPA; cet esclavage des temps modernes : 

La GPA, c'est quoi ?

Posté par AFC94 à 19:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 juin 2016

PRIÈRE POUR LA FAMILLE

DSCN6021-002

Père saint, Toi qui as voulu que ton Verbe éternel naisse sur notre terre et grandisse dans une famille humaine avec tout l’amour d’un père et d’une mère ;

Toi qui nous as montré avec la Sainte Famille combien nos familles sont un bien précieux et un mystère sacré, signes et instruments de l’amour trinitaire ;

Envoie ton Esprit Saint, pour qu’Il donne à chacun d’accueillir la lumière que Tu as inscrite en toute créature et dans tout l’Univers avec Sagesse et par Amour ; pour qu’Il ouvre les cœurs à la lumière de l’Évangile ;

Envoie ton Esprit Saint sur toutes les familles, pour que tout enfant ait la joie de grandir dans l’amour d’un père et d’une mère, de se construire dans la complémentarité d’une vraie différence sexuelle, d’être reçu comme un don et désiré comme une personne ;

Envoie ton Esprit Saint sur ton Église, pour qu’elle ait la force de témoigner publiquement avec justesse et douceur de l’Évangile de la Vie et de la vérité de l’amour, d’affronter sans crainte même au prix du martyre les forces contraires de la culture de mort ;

CE-072-072

Envoie ton Esprit Saint sur les pouvoirs publics, pour qu’ils expriment avec sagesse dans la législation ce qui revient à chacun en toute justice, qu’ils soutiennent davantage les familles fondées dans l’institution du mariage.

O Vierge Marie, Mère du bel amour, prends sous ton manteau protecteur tous tes enfants qui se confient à Toi, même ceux qui ne Te connaissent pas encore, et surtout ceux à qui il aura manqué l’amour d’un père ou d’une mère !

Saint Joseph, gardien de la Sainte Famille, priez pour nous !

sainte-famille-bradi-barth

Posté par AFC94 à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 mai 2016

BONNE FÊTE MAMAN

Fête des mères Marie

Merci au diocèse de Sens-Auxerre

Posté par AFC94 à 20:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 mai 2016

Conférence sur la fin de vie

Fin de vie Joinville

Conférence-débat sur la fin de vie le lundi 20 juin à 20h30 à la Maison Paroissiale, 5, rue de Paris à Joinville.

Organisée par les AFC de Joinville, cette soirée est gratuite et ouverte à tous. 


Euthanasie, soins palliatifs, acharnement thérapeutique, sédation terminale, souffrance, choix, dignité ??...Qu'elle fin de vie voulons-nous ? 

Faut-il choisir entre acharnement thérapeutique et soins palliatifs ?

Est-on condamné à mourir dans des souffrances horribles ?

Qu'est-ce qu'une sédation terminale avec arrêt d'alimentation et d'hydratation ?

Qu'est-ce qu'accompagner la mort dans la dignité ?

On en parle avec le docteur Elisabeth Balladur, responsable d'un réseau de soins palliatifs.

A l'heure où la loi Claeys-Léonetti,  votée le 27 janvier 2016, pose de graves questions morales, il est important de nous informer pour bien savoir ce que veut dire chaque mot.

Sur le site du diocèse, un dossier réalisé par les AFC, vous en dit plus.

 

 

Posté par AFC94 à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 mai 2016

La grande guerre des hommes de Dieu : exposition et conférence à St Maur

Affiche-DRAC-2016

 

A l'initiative de l'Association Familiale Catholique de Saint Maur des Fossés, la DRAC (Défense et Renouveau de l'Action Civique ) présente son exposition itinérante dédiée à :

 

"l'engagement des religieux au cours de la première guerre mondiale"

("La Grande Guerre des Hommes de Dieu")

du dimanche 29 mai au vendredi 3 juin 2016 inclus

au centre paroissial de l'église Saint François de Sales

( 10h à 12h et  15h à 19h),

1 avenue du Maréchal Lyautey  (Place d'Adamville-Kennedy)

94100  Saint Maur des Fossés.

Par ailleurs, Alain Toulza, vice président de la DRAC, proposera dans les mêmes locaux une

20150325ChrA

conférence sur  le thème

"La Grande Guerre de Hommes de Dieu et leur message"

le mercredi 1er juin à 20h30 (entrée libre).

 

 

 

 

L'engagement de prêtres et religieux sur le front des combats de la 1ère guerre mondiale offre aux jeunes générations un exemple de don et de sacrifice de nature à les sensibiliser aux valeurs de la France, et ainsi à aimer leur pays;

il est donc important que nos familles puissent faire connaître ce valeureux et profond témoignage à leurs enfants notamment.

la-grande-guerre-des-hommes-de-dieu-heros-des-tranchees-entre-persecutions-et-union-sacree-de-alain-toulza-1024350822_L

Posté par AFC94 à 20:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 mai 2016

GPA = ESCLAVAGE

afficheGPA2016

Dis comme ça, ça vous parait peut être un peu fort…

et pourtant...!

D’abord,

qu’est-ce que la GPA ?

Quelques images vous en diront plus qu’un long texte :

La GPA, c'est quoi ?

Maintenant que c’est plus clair dans votre esprit, demandez-vous comment cela se passe dans la réalité. Dans les médias on nous parle souvent de la gentille mère qui accepte d’être enceinte pour sa sœur (amie, fille, copine, copain…) qui ne peut pas avoir d’enfant… En fait dans la réalité il s’agit pratiquement toujours d’une femme pauvre qui accepte d’être enceinte pour le plaisir d’un couple riche (hétéro ou homo) en échange d’argent. Et dans quelles conditions !!! 

 

Mères porteuses bienvenue dans l'usine à bébés

Pour savoir, lisez ce reportage de Valeurs Actuelles sur les usines à bébés en Inde.

 

 

 

En France la PMA est encadrée et la GPA est strictement interdite...

En théorie, oui, aujourd’hui en France, l’assistance médicale à la procréation suit « un encadrement strict ». La PMA n’est autorisée qu’aux couples hétérosexuels mettant de côté la notion « d’infertilité sociale », « totalement étrangère au droit français, qui ne s’attache qu’à l’infertilité médicale ». Du côté de la GPA, le principe est celui de la prohibition absolue. Elle est assortie d’une répression pénale qui punit « la substitution ou la dissimulation volontaire d’enfant, ainsi que la provocation à l’abandon d’enfant ou l’entremise en vue de cet abandon ».

À ceux qui vous disent ou qui croient que la GPA (Gestation Par Autrui) c'est altruiste, que ça peut être éthique, que c'est humain... 

À ceux qui vous disent ou qui croient que la France combat la GPA et ne la reconnaîtra jamais.

À ceux qui vous disent ou qui croient que La Manif Pour tous exagère et se bat toute seule, envoyez cette vidéo sur les dessous de la GPA, après l'avoir regardée, bien sur.

Tout est dit en 3 minutes.

La GPA exploite les femmes et les enfants : alors, une seule solution : l'abolition !

 

 

Oui, mais pas à l’étranger ? !

En janvier 2013, la circulaire TAUBIRA a ouvert une brèche dans ce principe de prohibition en enjoignant « aux autorités compétentes de ne pas refuser la délivrance de certificats de nationalité française aux enfants issus de conventions de gestation pour autrui, GPA, pratiquées à l'étranger. » brèche entérinée par le Conseil d’Etat qu’avaient saisies plusieurs associations, dont les AFC.

Un débat loin d’être clos, qui continue par décisions interposées comme celle de la Cour Européenne des Droits de l'Homme (CEDH), ou de la Cour de Cassation et par le relais de cas particuliers fortement médiatisés.

En définitive, la loi Française, avec force contournements et hypocrisie, parvient jusqu’à aujourd’hui à maintenir un paradoxe fragile entre prohibition en France et tolérance hors du territoire.

 

Un débat qui fait rage au niveau européen

En décembre dernier, le Parlement européen condamnait clairement la GPA et estimait « que cette pratique, par laquelle les fonctions reproductives et le corps des femmes, notamment des femmes vulnérables dans les pays en développement, sont exploités à des fins financières ou pour d'autres gains, doit être interdite et qu'elle doit être examinée en priorité dans le cadre des instruments de défense des droits de l'homme ».

IMG_20160315_085546

Un vote qui faillit être remis en question par un autre, à huis clos le 15 mars prochain lorsque la Commission des questions sociales de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe vota le rapport « Droits humains et questions éthiques liées à la gestation pour autrui ». Un rapport dont l’auteur Belge est dans une situation flagrante de conflit d’intérêt, car militant pour la légalisation de la GPA et la mettant elle-même en pratique en tant que médecin, ou l’utopie trompeuse d’une GPA éthique porteuse d’intérêts commerciaux énormes, au détriment des femmes vulnérables. Ce rapport a été rejeté mais à une courte majorité. Il nous faut donc rester très vigilants. 

A cette occasion, La Manif Pour Tous rappelle que Manuel Valls avait fermement condamné la GPA en octobre 2014, tout en s’engageant à conduire des actions au niveau national et international. Cet engagement avait été confirmé quelques mois plus tard par son ministre des Affaires étrangères. Hélas, plus de 18 mois après, rien n’a été engagé par le gouvernement pour défendre les femmes et les enfants de cette pratique indigne, intolérable et inacceptable.

 

La nécessité d’un engagement fort contre la maternité de substitution

Dans ce débat où, on le voit, de nombreux intérêts sont en jeu, les droits de l’Homme et les droits de l’enfant doivent rester la priorité. De nombreuses initiatives valent la peine d’être soutenues sur ce point :

Conférence no GPA 3

La Manif Pour Tous dont nous sommes partie prenante a organisé un tour de France anti GPA en 2015.  Nous les avons d’ailleurs accueillis le 30 mai pour une journée de rencontre avec les politiques, le clergé, les militants de base… pour terminer par une soirée-débat à Vincennes.

No Matternity traffic   De nombreuses associations au niveau européen se sont réunies pour réclamer l'interdiction de la GPA.

La Charte pour l'abolition universelle de la maternité de substitution  Avec de nombreuses organisations de gauche milite également pour l'abolition de la GPA

Rappelons également le lancement de la Fédération UN DE NOUS, le 12 mars, soutenue par les AFC, qui veut rappeler au niveau Européen que l’embryon est l’Un de nous et qu’il ne peut faire l’objet de trafic, de commercialisation ou de réification d’aucune sorte

Mardi 10 mai,

à l’occasion de la journée de l’abolition de l’esclavage,

la Manif Pour Tous organise une journée de mobilisation contre la GPA dans toute la France.

 

Les AFC du Val de Marne s'y associent  

Twitter

 

De nombreux rassemblements sont prévus devant les Préfectures avec remise d’une lettre aux Préfets.

Notre fédération du Val de Marne se joindra à ce rassemblement qui aura lieu pour nous

à Nogent/Marne  mardi 10 mai,

devant la sous-préfecture de 18h30 à 19h30

4, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny

10 min du RER A2 (Nogent/Marne) et/ou du RER E4 (Nogent/Le Perreux)

(Manifestation déclarée)

GPA6

 

19 avril 2016

DIMANCHE DES VOCATIONS

jesus-bon-pasteur

Pour ce dimanche des vocations, l'homèlie du Père Masquelier, un tout jeune prêtre de 36 ans, ordonné en 2012.

Nous le remercions de nous avoir autorisé à reproduire son sermon, entendu à Paris. 

 

Trois semaines après Pâques nous entendons l’évangile « du bon Pasteur ». Dieu, en Jésus, se présente à nous comme un berger qui conduit un troupeau.

L’Ancien Testament est rempli de ces images, dites « pastorales », qui deviennent plus difficiles à comprendre pour nous qui habitons les villes, nous qui avons un peu perdu le contact avec la nature et la sagesse de la terre. Mais nous pouvons faire un effort et imaginer que le meilleur berger est à la fois attentif à l’ensemble du troupeau et aux brebis isolées. On se souvient de la parabole des cent brebis. Le berger conduit le troupeau mais il va chercher une seule brebis égarée. Jésus, notre bon pasteur, est capable d’être attentif à tous et à chacun, à chaque personne en particulier. Voici notre foi : Dieu conduit l’Histoire avec un grand « H » et il arrive aussi à conduire, à former et à recréer inlassablement chaque individu, en son histoire propre avec un petit « h ».

Spes-3

N’ayons donc pas peur de parler à Dieu et de Le solliciter, Il apprécie cela. Il semble occupé à conduire l’histoire du monde, mais Il a du temps et un temps infini pour s’occuper de nous. Tant de gens se disent : « je ne Lui parle pas de mes petits problèmes, car Il en a de plus gros avec d’autres », « Il ne doit pas avoir le temps pour mes petits soucis ». Nous plaquons nos modes de fonctionnement, nos stress quotidiens sur Dieu. Lui a tout son temps, car Il est maître du temps et de l’espace. Parlons donc à Dieu et écoutons sa voix, pour ne pas oublier la voix du berger, pour la reconnaître dans la cacophonie ambiante. « Mes brebis écoutent ma voix ». Savons-nous écouter le bon Berger, écouter sa voix par la prière ou la lecture quotidienne de la Parole de Dieu ?

La figure de bon pasteur est de plus en plus difficile à accueillir pour notre société libertaire et individualiste. La comparaison entre les cathos et les moutons n’est pas élogieuse. Pourquoi donc nous confier à un berger ? Pourquoi donner une partie des commandes de notre vie à un pasteur ? Ne sommes-nous pas indépendants ? N’avons-nous pas le désir d’être autonomes ?

Disons d’abord que ce berger, très particulier, s’est fait lui-même brebis, et plus précisément agneau. En effet, le Christ n’est pas un Dieu éloigné des hommes, ce n’est pas un Pasteur étranger à la condition de brebis. Lui-même s’est fait homme et brebis, lui-même qui était Dieu a obéi en tant qu’homme à Dieu son Père. Quel roi à voulu à ce point (alors qu’il n’y était pas obligé) prendre la condition de sujet ? Quel homme politique a voulu prendre à ce point la condition de l’électeur ? Lui, immortel, a voulu connaître et assumer notre condition jusqu’à mourir. Le pasteur est devenu brebis.

fr-evangile-illustre-2015-04-26

Ensuite ce berger si particulier donne sa vie pour ses brebis, et sa vie est peu commune, à savoir la vie éternelle. Nous le savons, mais il est bien de le dire à nouveau : la vie éternelle est initiée en nous par le baptême. Non nous ne sommes pas fait pour le temporel, ni pour la mort. Dieu, le bon pasteur « essuiera toutes larmes de nos yeux ». Nous sommes fait pour la joie et la joie la plus grande, pour ce ciel décrit dans l’apocalypse, ciel de fête, de processions bigarrées de toutes nations, de robes blanches, de palmes colorées, de cymbales et de trompettes.

Ensuite, le Christ qui donne sa vie ne fait pas de nous des moutons de Panurge. Jésus par son sacrifice nous redresse et nous rend libres par rapport à l’esprit du monde, par rapport à la mode et par rapport à la pensée unique. Nous sentons bien que l’Evangile, relayé par le pape, les prêtres et les chrétiens nous dérange et nous oblige à penser et repenser notre mode de vie, à juger la société, à discerner ce que l’on veut réellement et à refuser ce que l’on risque de subir. L’Evangile est pour nous une vraie matière à réflexion et nous pousse sans cesse à l’action, il nous sollicite et nous empêche de nous endormir. En un mot, l’Evangile nous rend plus libres. Nous avons tant de dépendances physiques psychologiques et intellectuelles. Penser seul et vivre indépendants est impossible, c’est une chimère qui de surcroit nous rend malheureux. Le bonheur dans l’isolement n’existe pas. L’indépendance totale n’est ni possible ni enviable. La libération ne consiste donc pas à ne plus dépendre de personne, mais à dépendre uniquement de ceux qui nous font grandir. Les enfants ont bien compris cela, ils acceptent de dépendre de parents et d’éducateurs qui leur offrent l’amour et la confiance dont ils ont besoin. Voila l’esprit d’enfance de l’Evangile : renoncer aux dépendances qui m’abaissent, et savoir joyeusement dépendre de celui qui m’élève. Réfléchissons bien à cela, le bonheur n’est pas dans l’indépendance, mais dans l’attachement à ceux et Celui qui nous tire vers le haut.

Trinité de Roubiev

« Le Père et moi nous sommes un ». Jésus lui-même reconnais sa dépendance viscérale d’amour au Père et Il en jubile. Le vrai Dieu trinitaire est en Lui-même toute-puissance et sainte dépendance, Il est unité et dialogue d’amour. La Trinité est l’expression même de la chaîne d’amour, du lien qui attache et libère en même temps. Plus vous serez chrétiens, plus vous serez attaché à la croix, plus vous écouterez la voix du Pasteur et plus vous serez libres en profondeur.

Enfin, Le bon pasteur nous appelle à Le suivre comme brebis, c'est-à-dire à se laisser conduire, mais aussi comme pasteur, dans la charge de conduire. Comme prêtre, bien sûr, mais aussi comme parent, patron, professeur, catéchiste, chef d’équipe, aîné de fratrie, responsable de grandes ou de très petites choses. Le bon Pasteur a tant aimé les hommes qu’Il souhaite conduire les hommes par les hommes. Dieu se fait homme en Jésus et, ultimement, Il rencontre les hommes par l’intermédiaire d’autres hommes dans le grand mystère de l’Eglise.

Les prêtres vivent spécialement cette réalité de brebis devenue pasteur. D’être des instruments humains que Dieu a choisi pour transmettre, enseigner, bénir, guider. En ces temps sombres nous apprenons que certains prêtres sont des criminels et ont commis - souvent il y a plusieurs dizaine d’années – des actes insoutenables. Nous pouvons bien nous plaindre des attaques dirigées contre un évêque en particulier ou de l’inégalité du traitement médiatique, nous savons qu’il y a bien plus de cas dans d’autres institutions que dans l’Eglise et le premier lieu des crimes pédophiles est bien évidemment la famille. Mais il n’en reste pas moins que cette inégalité de traitement n’est que le revers négatif de l’admiration – consciente ou inconsciente – du monde contemporain pour les prêtres. Un crime, une trahison est beaucoup plus grave pour un prêtre. Et je suis bien d’accord. Il ne faut pas hausser des épaules en disant : « les prêtres sont comme les autres, la pédophilie est partout ». Non, il est parfaitement juste de se scandaliser tout spécialement pour un prêtre. Ce n’est pas un homme comme les autres. On lui fait davantage confiance, on lui livre souvent les secrets de l’âme, on le désigne aux enfants comme maître, à tous comme père, il est signe du Christ. Certes, nous voyons que tant de gens vivent dans l’impunité, tant de stars, de philosophes et d’hommes politiques qui sont connus et identifiés comme pédophilies sans êtres ennuyés. Mais l’Eglise du Christ ne peut pas et ne doit pas vivre dans l’impunité, doit payer ses crimes lourdement. L’Eglise, elle, sait bien qu’il faut passer par la croix, que le jugement divin ne détruit pas, mais sauve. Ce jugement tendre et terrible du Seigneur, ne sauve pas en acceptant le péché et surtout pas en le niant. Non, le jugement amoureux de Dieu sauve en arrachant au péché. C’est la tendre violence divine : trancher le lien, arracher à la mort, brûler au brasier de l’amour, monter sur la Croix. Nous ne sortirons pas indemnes du péché, nous sortirons sauvés du péché.

Merci aux prêtres

Pourtant, en ce dimanche du bon Pasteur, en ce dimanche spécial de prière pour les vocations, je vous redis mon bonheur d’être prêtre. Le trouble actuel de l’image du sacerdoce m’affecte profondément mais sans me faire vaciller. Il faut dire quelques mots de la quasi-totalité des prêtres qui travaillent dans l’ombre, qui font avancer le royaume, qui se livrent sans compter pour leurs ouailles. On ne parle pas souvent à France info du cortège des saints prêtres qui ont béni et continuent de bénir notre beau pays.

Pour ma part, je suis encore et toujours fier d’être, comme le disait le cardinal Ratzinger, « serviteur de votre joie », instrument de la présence de Dieu qui aime et sauve, ici et maintenant. Quel bonheur de prêter mes mains à Dieu pour vous bénir, de prêter mes paroles au Christ pour dire « ceci est moncorps » pour dire « je te pardonne tous tes péchés », de livrer mon être tout entier pour être modestement un signe de l’amour de Dieu pour vous. Je suis fan de mon métier, qui est bien davantage qu’un métier. C’est la plus belle vie que l’on puisse avoir. Je suis jeune, plus jeune et moins sage que beaucoup d’entre vous, je suis pourtant heureux d’être placé par le Seigneur comme votre pasteur, comme humble reflet du Christ Berger. Si j’avais cent vies, je referai cent fois ce choix. Si l’Eglise était plus entachée encore par les fautes de certains qu’elle n’est, je referai mille fois ce choix. Etre tout à la fois pasteur et brebis est le comble de la vocation, le sommet d’une vie humaine.

Ce bonheur de prêtre que je vis, je le souhaite à beaucoup d’entre vous qui êtes des jeunes hommes chrétiens et qui m’écoutez ce matin. Rien de plus beau que de donner sa vie pour ceux que l’on aime. Chers amis, si vous sentez cet appel, ne fermez pas votre cœur, il y a peut être une joie immense que le Christ vous prépare, un bonheur plein, durable, un sens ultime à votre vie, une manière spéciale et magnifique de ressembler, malgré le péché, la fatigue et les contradictions, à notre Seigneur Jésus.

Marie Mère des prêtres

Je vous demande à tous de prier pour les prêtres et de prier pour moi, que notre ministère soit fécond et répandre la tendresse et la sainteté divine dans ce monde. Je vous demande d’aimer les prêtres et surtout de désirer de nouveaux prêtres. Des jeunes gens se lèveront pour servir le Christ dans le sacerdoce parce que nous prions ardemment et parce que c’est la joie immense que nous souhaitons pour nos fils, pour nos frères et pour nos amis.

 

Père Etienne Masquelier

P