Fédération des Associations Familiales Catholiques du Val de Marne (et du 93)

PENTECÔTE : Que sont les dons de l'Esprit-Saint ? 1/2

7-sept-dons-de-l-esprit

Pour marquer ce jour de fête nous vous proposons une méditation sur les dons du Saint Esprit à partir des catéchèses du Pape François en 2014 :

L’Esprit lui-même est « le don de Dieu » par excellence (cf. Jn 4, 10), Il est un cadeau de Dieu, et à son tour Il communique à celui qui l’accueille divers dons spirituels. L’Église en identifie sept, un nombre qui symboliquement signifie plénitude, totalité; ce sont ceux que l’on apprend quand on se prépare au sacrement de la confirmation et que nous invoquons dans l’antique prière dite « Séquence au Saint-Esprit ». 

C’est le prophète Isaïe qui a donné le détail de ces dons plus de sept siècles avant l’épisode de la Pentecôte : « Un rameau sortira de la souche de Jessé, père de David, un rejeton jaillira de ses racines. Sur lui reposera l’esprit du Seigneur : esprit de sagesse et de discernement, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et de crainte du Seigneur » (Is 11,1-2). Six dons au total, mais le dernier a été subdivisé en deux : la piété et la crainte de Dieu. Sept dons pour finir qui, selon le Catéchisme de l’église catholique viennent « soutenir la vie morale des chrétiens » et sont des « dispositions permanentes qui rendent l’homme docile à suivre les impulsions de l’Esprit saint 

Les 7 dons du Saint-Esprit sont donc : sagesse, intelligence, conseil, force, science, piété et crainte de Dieu.

 

LA SAGESSE

Sagesse

Il ne s’agit pas simplement de la sagesse humaine, qui est le fruit de la connaissance et de l’expérience. La sagesse est ce que le Saint-Esprit accomplit en nous afin que nous voyions toutes les choses avec les yeux de Dieu. Quand nous sommes en communion avec le Seigneur, c’est comme si le Saint-Esprit transfigurait notre cœur et lui faisait percevoir toute sa chaleur et sa prédilection. Si nous écoutons le Saint-Esprit, Il nous enseigne cette voie de la sagesse, il nous offre la sagesse qui est de voir avec les yeux de Dieu, d’entendre avec les oreilles de Dieu, d’aimer avec le cœur de Dieu, de juger les choses avec le jugement de Dieu. Cela est la sagesse que nous offre le Saint-Esprit, et nous pouvons tous l’avoir. Seulement, nous devons la demander au Saint-Esprit.

Nous devons demander au Seigneur qu’il nous donne le Saint-Esprit et qu’il nous fasse le don de la sagesse, de cette sagesse de Dieu qui nous enseigne à regarder avec les yeux de Dieu, à sentir avec le cœur de Dieu, à parler avec les paroles de Dieu. Et ainsi, avec cette sagesse, allons de l’avant, construisons la famille, construisons l’Église, et nous nous sanctifions tous.

Demandons aujourd’hui la grâce de la sagesse. Et demandons-la à la Vierge, qui est le Siège de la sagesse, de ce don : qu’Elle nous donne cette grâce. Merci !

 

L’INTELLIGENCE  « Leurs esprits s’ouvrent et dans leur cœur se rallume l’espérance »  Lc 24, 13-27

 

intelligence

Il ne s’agit pas de l’intelligence humaine, de la capacité intellectuelle dont nous pouvons plus ou moins être pourvus. Il s’agit en revanche d’une grâce que seul l’Esprit Saint peut donner et qui suscite chez le chrétien la capacité d’aller au-delà de l’aspect extérieur de la réalité et scruter les profondeurs de la pensée de Dieu et de son dessein de salut. Ce don nous fait comprendre les choses comme Dieu les comprend, avec l’intelligence de Dieu. Parce que l’on peut comprendre une situation avec l’intelligence humaine, avec prudence, et cela va bien. Mais comprendre une situation en profondeur, comme Dieu la comprend, est l’effet de ce don. Et Jésus a voulu nous envoyer l’Esprit Saint afin que nous ayons ce don, afin que nous puissions tous comprendre les choses comme Dieu les comprend, avec l’intelligence de Dieu. C’est un beau cadeau que le Seigneur nous a fait à tous. C’est le don avec lequel l’Esprit Saint nous introduit dans l’intimité de Dieu et nous fait participer à son dessein d’amour qu’il a pour nous.

On peut lire l’Évangile et comprendre quelque chose, mais si nous lisons l’Évangile avec ce don de l’Esprit Saint, nous pouvons comprendre la profondeur des paroles de Dieu. Et cela est un grand don, un grand don que nous devons tous demander et demander ensemble : Seigneur, donne-nous le don de l’intelligence. C’est ce que fait l’Esprit Saint avec nous : il nous ouvre l’esprit, nous ouvre pour mieux comprendre, pour mieux comprendre les choses de Dieu, les choses humaines, les situations, toutes les choses. Le don de l’intelligence est important pour notre vie chrétienne.

Demandons au Seigneur, qu’il nous donne à tous ce don pour comprendre, comme Il comprend Lui, les choses qui arrivent et pour comprendre surtout, la Parole de Dieu dans l’Évangile.

Comme les disciples d’Emmaüs, laissons-nous enseigner par l’esprit d’intelligence pour que nous puissions reconnaître, dans les évènements de nos vies, le dessein de Dieu et de son amour.

 

LE CONSEIL « Je bénis Yahvé qui s’est fait mon conseil, et même la nuit, mon cœur m’instruit » Ps 16, 7

Conseil

Le conseil est donc le don par lequel l’Esprit Saint rend notre conscience capable de faire un choix concret en communion avec Dieu, selon la logique de Jésus et de son Évangile. De cette manière, l’Esprit nous fait grandir intérieurement, nous fait grandir positivement, nous fait grandir dans les communautés et nous aide à ne pas tomber en proie à l’égoïsme et à notre propre manière de voir les choses. Ainsi, l’Esprit nous aide à grandir et aussi à vivre en communauté. La condition essentielle pour conserver ce don est la prière.

La prière est très importante. Prier avec les prières que nous savons tous depuis notre enfance, mais aussi prier avec nos propres mots. Prier le Seigneur : “Seigneur, aide-moi, conseille-moi, que dois-je faire à présent ? ». Avec la prière nous faisons place afin que l’Esprit vienne et nous aide dans ce moment, nous conseille sur ce que tous nous devons faire. La prière ! Ne jamais oublier la prière. Jamais ! Personne, personne ne se rend compte quand nous prions dans le bus, dans la rue : nous prions en silence avec notre cœur. Profitons de ces moments pour prier, prier pour que l’Esprit nous donne le don du conseil.

Que l’Esprit puisse toujours donner cette certitude à notre cœur et nous combler ainsi de son réconfort et de sa paix !

Demandez toujours le don de conseil.

Remettons avec confiance toute notre vie entre les mains de Dieu, en particulier les choix que nous avons à faire dans les moments compliqués ou difficiles. Ecoutons dans la prière la voix du Seigneur qui nous conseille et nous conduit.

 

Merci au diocèse d'Amiens pour ses superbes illustrations des dons de l'Esprit

 


11 juin 2019

PENTECÔTE : Que sont les dons de l'Esprit-Saint ? 2/2

7-sept-dons-de-l-esprit

 

 

Poursuivons notre méditation sur les 7 dons de l'Esprit avec les catéchèses du Pape François en 2014.  

 

Rappel : Les 7 dons du Saint-Esprit sont: sagesse, intelligence, conseil, force, science, piété et crainte de Dieu.

 

 

 

LA FORCE  «  Je peux tout en Celui qui me donne la force » (Ph 4, 13).

Force

C’est un vrai secours ce don de la force, il nous rend plus forts, il nous libère aussi de nombreuses entraves.

L’Église resplendit du témoignage de très nombreux frères et sœurs qui n’ont pas hésité à donner leur vie, pour rester fidèles au Seigneur et à son Évangile. Aujourd’hui aussi, il ne manque pas de chrétiens qui, dans de très nombreux endroits du monde, continuent à célébrer et à témoigner de leur foi, avec une profonde conviction et sérénité, et qui résistent même lorsqu’ils savent que cela peut coûter un prix plus élevé. Il ne faut pas penser que le don de la force soit nécessaire uniquement dans certaines occasions ou dans des situations particulières. Ce don doit constituer la note de fond de notre être chrétien, dans l’ordinaire de notre vie quotidienne. Chaque jour de notre vie quotidienne, nous devons être forts, nous avons besoin de cette force, pour mener de l’avant notre vie, notre famille, notre foi. Le Seigneur donne la force, toujours, il ne nous la fait pas manquer. Le Seigneur ne nous met pas à l’épreuve au-delà de ce que nous pouvons supporter. Lui est toujours avec nous. « Je peux tout en celui qui me donne la force

Chers amis, parfois, nous pouvons être tentés de nous laisser gagner par la paresse ou pire, par le découragement, surtout face aux difficultés et aux épreuves de la vie. Dans ces cas-là, ne baissons pas les bras, invoquons l’Esprit Saint, pour qu’avec le don de la force, il puisse soulager notre cœur et communiquer une force nouvelle et de l’enthousiasme à notre vie.

Que le don de force vous aide à ne pas perdre courage dans les difficultés et vous donne joie et enthousiasme dans votre marche à la suite du Christ !

 

LA SCIENCE

Science

La science qui vient de l’Esprit Saint, toutefois, ne se limite pas à la connaissance humaine : c’est un don spécial, qui nous conduit à saisir, à travers la création, la grandeur et l’amour de Dieu et sa relation profonde avec chaque créature. Tel est le don de science qui nous fait voir cette beauté, louons donc Dieu, en lui rendant grâce de nous avoir donné tant de beauté. Et lorsque Dieu finit de créer l’homme, il ne dit pas : « Dieu vit que cela était bon », mais il dit que cela était « très bon » (v. 31). Aux yeux de Dieu, nous sommes la chose la plus belle, la plus grande, la meilleure de la création : les anges aussi sont au-dessous de nous, nous sommes plus que les anges, comme nous l’avons entendu dans le livre des Psaumes. Le Seigneur nous aime ! Nous devons lui rendre grâce pour cela. Le don de la science nous place en profonde harmonie avec le Créateur et nous fait participer à la limpidité de son regard et de son jugement. Et c’est dans cette perspective que nous réussissons à saisir dans l’homme et la femme le sommet de la création, comme accomplissement d’un dessein d’amour qui est imprimé en chacun de nous et qui nous fait reconnaître comme frères et sœurs.

Cela doit nous faire réfléchir et nous faire demander à l’Esprit Saint le don de la science pour bien comprendre que la création est le plus beau don de Dieu. Il a fait tant de bonnes choses pour la meilleure chose qu’est la personne humaine.

Je vous invite à contempler souvent la beauté de la création afin d’y découvrir la grandeur et l’amour de Dieu pour nous. Qu’il remplisse vos cœurs de reconnaissance et que cela vous encourage à accueillir sa volonté dans votre vie.

 

LA PIETE

Piete

Ce don ne signifie pas avoir compassion de quelqu’un, avoir pitié de son prochain, mais il indique notre appartenance à Dieu et notre lien profond avec Lui, un lien qui donne un sens à toute notre vie et qui nous maintient solides, en communion avec Lui, également dans les moments les plus difficiles et compliqués. La piété est donc synonyme d’un authentique esprit religieux, d’une proximité filiale avec Dieu, de cette capacité de le prier avec amour et simplicité qui est propre aux personnes humbles de cœur. Le don de la piété signifie être vraiment capables de se réjouir avec qui est dans la joie, de pleurer avec qui pleure, d’être proche de qui est seul ou angoissé, de corriger qui est dans l’erreur, de consoler qui est affligé, d’accueillir et de secourir qui est dans le besoin. Il existe un lien très étroit entre le don de la piété et la douceur. Le don de la piété que nous donne le Saint-Esprit nous rend doux, nous rend calmes, patients, en paix avec Dieu, au service des autres avec douceur.

Demandons au Seigneur que le don de son Esprit puisse vaincre notre crainte, nos incertitudes, également notre esprit inquiet, impatient, et qu’il puisse faire de nous des témoins joyeux de Dieu et de son amour, en adorant le Seigneur en vérité et également au service de notre prochain avec douceur et avec le sourire que le Saint-Esprit nous donne toujours dans la joie. Que le Saint-Esprit nous donne à tous ce don de piété.

À quelques jours de la Pentecôte, je vous invite à demander au Seigneur le don de son Esprit pour devenir des témoins joyeux de son amour.

 

LA CRAINTE

Crainte

Cela ne signifie pas avoir peur de Dieu : nous savons bien que Dieu est Père, et qu’il nous aime et veut notre salut, et qu’il pardonne, toujours ; c’est pourquoi il n’y a aucune raison d’avoir peur de Lui ! La crainte de Dieu, au contraire, est le don de l’Esprit qui nous rappelle combien nous sommes petits face à Dieu et à son amour et que notre bien réside dans l’abandon, avec humilité, avec respect et confiance, entre ses mains. Telle est la crainte de Dieu : l’abandon dans la bonté de notre Père qui nous aime tant. L’Esprit Saint nous fait sentir comme des enfants dans les bras de notre papa. Dans ce sens, alors, nous comprenons bien que la crainte de Dieu prend en nous la forme de la docilité, de la reconnaissance et de la louange, en emplissant notre cœur d’espérance.

Lorsque nous sommes envahis par la crainte de Dieu, alors nous sommes portés à suivre le Seigneur avec humilité, docilité et obéissance. Mais cela, non pas à travers une attitude résignée et passive, ou même de lamentation, mais avec l’émerveillement et la joie d’un fils qui se reconnaît servi et aimé par le Père. La crainte de Dieu, donc, ne fait pas de nous des chrétiens timides, soumis, mais engendre en nous courage et force ! C’est un don qui fait de nous des chrétiens convaincus, enthousiastes, qui ne sont pas soumis au Seigneur par peur, mais parce qu’ils sont émus et conquis par son amour ! Etre conquis par l’amour de Dieu ! Et cela est une belle chose. Se laisser conquérir par cet amour de papa, qui nous aime tant, qui nous aime de tout son cœur.

Demandons au Seigneur la grâce d’unir notre voix à celle des pauvres, pour accueillir le don de la crainte de Dieu et pouvoir nous reconnaître, avec eux, revêtus de la miséricorde et de l’amour de Dieu, qui est notre Père, notre papa. Ainsi soit-il.

Demandons à l’Esprit de Pentecôte de nous faire le don de la crainte de Dieu ! Qu’il nous donne de nous en remettre avec confiance et humilité entre les mains du Père. Que Dieu vous bénisse !

Fruits_Esprit

 

Si le chrétien cultive avec soin ces sept dons de l’Esprit Saint — qu’il reçoit lors de la Confirmation — alors il pourra en cueillir les douze fruits : la charité, la joie, la paix, la patience, la longanimité, la bonté, la bénignité, la mansuétude, la fidélité, la modestie, la continence et la chasteté.

De nouveau, nous remercions le diocèse d'Amiens pour ses superbes illustrations des dons de l'Esprit

 

02 juin 2019

CINE-DEBAT AVEC LES AFC DE ST MAUR : DIEU N'EST PAS MORT

DIEU-N-EST-PAS-MORT- 3

Le professeur de philosophie Radisson, citant de nombreux grands auteurs, demande à ses étudiants d’attester par écrit que Dieu est mort. L’un d’entre eux, Josh, s’y refuse. Son professeur le met alors au défi de prouver le contraire à lui et à ses camarades. Un défi qui ne sera pas sans conséquence. 
Ce film est  une réflexion intéressante et concrète mais aussi un moment de loisir grâce à son suspense et à ses personnages symboliques et attachants.
Dieu n’est pas mort peut froisser le spectateur. Conçu en premier lieu par des américains pour des américains, la mentalité qu’il développe peut sembler lointaine pour des européens. C’est aussi son point fort. En sortant le spectateur de ses repères, il lui permet d’envisager de nouveaux points de vue sur la question de Dieu, et donc lancer un débat.
De multiples questions sont par ailleurs soulevées au cours de l’histoire, tels la souffrance, l’amour vrai, la conscience morale, la réussite… et pourront parfaitement animer une réflexion sur le sens de la vie.


Séance : mardi 18 juin 2019 à 20h30  
Questions ET débats en fin de séance avec le Père Jérôme Gavois.
Maison paroissiale Notre-Dame du Rosaire (salle du sous-sol). 
11 avenue Joffre 94100 Saint-Maur." 

Posté par AFC94 à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 mai 2019

LE CARDINAL SARAH A PARIS

61652509_1390095951133056_1026943456615858176_n

Après une très belle et très priante messe (rite ordinaire) de toute beauté, le Cardinal a donné une conférence autour de son dernier livre : "Le soir approche et déjà le jour baisse" 

Voici quelques notes prises pendant cette mémorable soirée en l'église Saint François-Xavier de Paris :

 

 

NDP nef après le feu

"En entrant dans Notre Dame de Paris je n’ai pu m’empêcher d’y voir un symbole de la situation de l’Eglise en Europe. Oui, l’Eglise est en flamme, d’un feu encore plus destructeur. C’est le feu de la perte de la foi.

La perte du sens de l'adoration est la matrice de tous les incendies

Le monde entier a regardé votre pays hésiter à faire mourir de faim et de soif un de ses enfants les plus faibles. Comment pouvez-vous continuer à donner des leçons de morale ?

Le refus de Dieu est né dans les consciences occidentales. Le refus de la paternité. L’homme civilisé est fondamentalement un héritier. Refuser de s’inscrire dans un réseau de dépendances nous condamne à errer nus.

Devant les ruines de Notre Dame certains disent : Faisons un édifice qui dise non plus la gloire de Dieu mais la gloire de l'homme.

Nous devons refaire la cathédrale mais la refaire à l'identique.

deux-papes3

Mettons-nous à genoux. Le monde manque d'adorateurs

Les bâtisseurs de Notre Dame avaient profondément inscrit en eux le sens de la transmission. Ils se savaient héritiers et ils voulaient transmettre l’héritage

Dieu a profondément aimé l’Occident parce qu’il a fait de grandes choses, mais l’Occident s’est détourné de Dieu.

L’homme moderne a choisi d’être orphelin, solitaire.

L’Eglise n’est plus crédible. Elle est trop marquée par les scandales.

Un homme à genoux est plus puissant que le monde.

Vous les pauvres, les malades… votre mission est grande, elle consiste à empêcher que le monde se défasse. L’Eglise tout entière se met à genoux. Vous êtes un trésor.

Une cathédrale n’a plus de sens si personne n’y vient adorer. Il nous faut des prêtres adorateurs. Pour que le peuple adore, il faut des prêtres et des évêques adorateurs.

Au cœur de la crise de l’Eglise il y a une crise des prêtres. Si la cathédrale s’écroule c’est que l’identité sacerdotale s’écroule. On a fait croire aux prêtres que c’est ce qu’ils font qui compte, or c’est ce qu’ils sont.

60983509_1390095977799720_194186423618764800_n

J’ai dédié ce livre aux prêtres du monde entier parce que je sais ce qu’ils souffrent. Ils se sentent abandonnés, j'ai voulu leur dire d'être fiers de leur sacerdoce, Vous êtes le rempart de la Verité.

J’ai voulu leur dire mon affection de frère et de père et leur rendre hommage.

Mes amis, AIMEZ VOS PRÊTRES, même ceux qui vous font souffrir. Dîtes-leur merci pour ce qu’ils sont.

Nous, évêques, portons une lourde responsabilité. Les diocèses se transforment en structures administratives. Je crois que nous nous égarons dans des responsabilités profanes.

Crux, ostia, virgo.

Plantons nos vies sur ces trois piliers.

La place du prêtre, c’est sur la croix. Le célibat inscrit la croix dans notre chair. C’est pour cela qu’il est insupportable pour l’homme moderne. Il faut considérer le célibat comme une exigence vitale. La prêtrise n’est pas une fonction mais un état.  Etre prêtre, c’est être donné. Je veux clamer avec tant de mes frères ma profonde souffrance devant le mépris du célibat sacerdotal.

Une cathédrale a besoin de piliers solides. La doctrine catholique reçue des apôtres est le seul fondement solide. Je suis meurtri de voir tant de pasteurs brader la doctrine catholique. Comment accepter que des Conférences Episcopales se contredisent. Si nous introduisons des ruptures, nous brisons l’unité. Toute évolution doit être un approfondissement de la tradition. Notre unité se forgera autour de la vérité de la doctrine catholique et de la morale chrétienne.

Quel trésor plus précieux à offrir que l’Evangile ? Renoncer à être le sel de la terre, c’est condamner le monde à rester fade.

NDP Croix bis

J’ai été spirituellement très ému par une photo de l’intérieur de Notre Dame de Paris. On y voit la croix lumineuse encore debout. Stat Crux. Seule demeure la vérité de la Croix. La foi a sa place dans les débats publics. Nous devons parler de Dieu.

 

Une cathédrale a besoin de vitraux, c’est la présence colorée et joyeuse des saints.

 

Mes amis, serons-nous ces saints que le monde attend ? Le monde a soif du Christ.

 

Je crois que nous sommes à un tournant de l’histoire de l’Eglise. On parle de réforme du mode de vie des prêtres. L’Eglise est sainte en elle-même. Nous l’empêchons de rayonner par nos pêchés. Quand Dieu appelle, Il est radical. Nous ne sommes pas appelés à être des chrétiens médiocres. Dieu nous appelle tout entier. L’athéisme liquide infiltre tout. On admet du paganisme à côté de notre foi. Prenons une décision très simple, ne plus les faire cohabiter. La première réponse est dans notre cœur ; ne plus pactiser avec le mensonge.

 

Marie

La foi est en même temps le trésor à défendre et la force de le défendre. Il ne s’agit pas de partir en guerre mais de rester fermement fidèle à Jésus Christ. Sa seule force est la place que nous Lui faisons en nous.

 

L’Occident a bâti des cathédrales, si nous ne veillons pas elles risquent de devenir des musées ; comme des cadavres de pierre. Ce serait un monde triste, sans âme.

 

Benoît XVI a dit ; «  L’homme a besoin d’espace pour son âme. » L’homme a besoin de serviteurs de la cathédrale. Je vous invite à être des serviteurs de la cathédrale. Je vous invite à être des bâtisseurs de cathédrales, des lieux où les vertus puissent fleurir, formez des oasis où l’air soit respirable dans le désert de la rentabilité triomphante.

 

Vous ne pouvez rester seuls. Les chrétiens doivent se regrouper autour de leurs cathédrales.

 

Mettons Dieu au centre de nos vies, nos liturgies, nos cathédrales. La foi est comme un feu."

 

Cardinal Robert Sarah : Eglise Saint François-Xavier Paris le 25 mai 2019

 

Merci, Eminence, pour vos paroles de feu qui nous nourrirons longtemps.

 

Pluie de grâces pour le mois de mai 2019

JESUS_SAUVE

Tout a commencé très fort avec les trois jours de l'Ecole des charismes au Baltard. Trois jours pour redécouvrir notre foi en Jésus vivant, redécouvrir que Jésus est venu pour soulager et consoler et qu'aujourd'hui encore Il guérit, Il agit en nous. Trois jours de prière, de chants, de louange, de renonciation au mal et de guérisons par centaines...

Oui, Jésus est vivant ! Alleluia !

ordination-diaconale-olivier-paulot-32-diocese-creteil-6304458f5f

 

 

Au même moment, le dimanche 19 mai c'était l'ordination diaconale d'Olivier Paulot à la cathédrale.

 

Une ordination est toujours un moment de grâce : une superbe messe, préparée et animée par les parents et amis de la paroisse Notre Dame de Vincennes, paroisse d'Olivier. Une occasion de faire Eglise, unis dans la prière autour de notre évêque et de son presbyterium.

Marche VL

Le lundi, en urgence, s'organisa la Marche blanche pour Vincent Lambert. Rassemblement, prises de paroles puis marche silencieuse dans les rues de Paris pour demander que ce grand handicapé ne soit pas condamné à mourir de faim et de soif... suivis vers 22h par une explosion de joie à l'annonce du jugement de la cour d'Appel. Les parisiens sont donc encore capables de se mobiliser rapidement quand il le faut.

Veillée vie St Sulpice

 

Le mardi, la grande et traditionnelle Veillée de prière pour la vie avait lieu à Saint Sulpice. Rassemblés autour de tous les évêques d'Ile de France, nous étions unis dans la prière pour demander au Seigneur de nous donner les forces nécessaires pour lutter contre la culture de mort qui, peu à peu, gagne notre pays.

 

Le mercredi, ouf, une journée de pause...

 

Jeudi, ciné-spi à Vincennes. Réunies autour du Père Aulard, une bonne soixantaine de personnes ont fait, grâce au cinéma, une plongée au milieu de la première communauté chrétienne à Rome, découvert un peu mieux la vie mouvementée et les souffrances de Saint Paul en prison avant sa mort. La projection a été suivie d'un temps d'enseignement, de partage et de prière.

Hopen

 

Vendredi, ce fut le concert d'Hopen. Hopen, le groupe de pop-louange des ados, fils spirituel de Glorious était à la cathédrale pour son premier concert dans notre diocèse. Nous n'étions pas aussi nombreux qu'on aurait pu l'espérer, mais les familles et les jeunes qui étaient présents ont vraiment apprécié la musique, l'enseignement, le temps de prière et de témoignage... Un groupe à suivre et à ré-inviter.

 

Card SArah_2

Samedi, soirée mémorable à l'église Saint François Xavier de Paris avec le Cardinal Sarah : une très belle et priante messe célébrée par le cardinal entouré de six prêtres puis un extraordinaire enseignement à partir de son dernier livre, adapté au temps présent.
Le cardinal a rappelé que le monde a eu les yeux fixés sur la France qui voulait faire mourir de faim et de soif un handicapé profond. "Comment pouvez vous continuer à donner des leçons de morale au monde ?"
Il a également comparé l'état de l'Eglise à celui de Notre Dame de Paris tout en donnant des pistes pour reconstruire...
"Mettre Dieu au centre de nos vies, de nos liturgies, de nos cathédrales."
"La foi est comme un feu. Veillez sur ce 🔥 feu sacré, qu'il soit votre chaleur au cœur de l'hiver de l'Occident.

 

Le lendemain, la pluie de grâces continuait avec les premières communions... et continue encore avec quatre ordinations sacerdotales prévues pour notre diocèse le dimanche 23 juin, à la cathédrale Notre Dame de Créteil où nous sommes tous invités.

 

28 mai 2019

"COMME UN CŒUR QUI ÉCOUTE"

abus

"Comme un coeur qui écoute" sous-titré, "la parole vraie d'un évêque sur les abus sexuels" est le dernier livre de Mgr Luc Ravel, archevêque de Strasbourg. C'est une très belle réflexion sur le scandale des prêtres abuseurs.

Il nous amène à réfléchir sur la différence entre la justice légale (civile et réligieuse), la justice morale et la miséricorde. 

images

Pour les victimes et pour les bourreaux. Loi de Dieu et loi civile, absolution des péchés et puniton, réputation et scandale doivent être justement compris.

Aller à la source, revenir à l'eau pure de l'Evangile :  c'est chacun personnellement qui est appelé à la conversion et qui permettra au corps tout entier de guérir. Transparence ? Transparence !

Je vous conseille vraiment de le lire et pour vous y inciter je vous en livre une des dernières pages :

"Il ne fait pas de doute que la réponse ultime à ces révélations de faits atroces sera toujours dans la sainteté personnelle, qui réalise ici et maintenant la sainteté de l'Eglise, une, sainte, catholique et apostolique, à qui j'ai voué ma vie comme autant de mes frères évêques et frères prêtres.

ND de La Salette pleurant

 

La Vierge immaculée  ne nous lâche pas sur ces routes difficiles : de la souffrance de l'innocent, elle sait tout. De la complexité du borreau, elle n'ignore rien. Quand elle a vu son fils fixé sur la croix, percé de coups et avreuvé de railleries, elle a tout compris en un éclair. Elle a tout intégré dans son coeur saigné à blanc.

Dans la voie étroite qui va de la nuit noire au jour clair, il n'est guère possible de ne pas s'égarer sans sa main ferme.

 

Invoquons-là.

Notre-Dame du bel amour,

Notre-Dame de la belle sexualité, 

Notre-Dame des enfants et des faibles,

NOtre-Dame des victimes et des prisons, 

Notre Dame des évêques et des supérieurs, 

Notre-Dame de toutes les justices et de toutes les miséricordes, 

Priez pour nous qui sommes de chaque côté de la douleur. 

Amen."

Posté par AFC94 à 15:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 mai 2019

ÉLECTIONS EUROPÉENNES, 26 MAI 2019

Elections-europeennes-mai-2019

 

Comme à chaque élection, les AFC invitent tous les Français à aller voter. 🗳 L'abstention est toujours un échec pour la démocratie. Pour éclairer votre choix dimanche, nous mettons à votre disposition quelques informations que vous ne trouverez pas ailleurs : les signataires du Manifeste pour la famille de la Fafce Europe et plusieurs articles sur les défis de l'Europe pour la famille, comment la voix des familles est portée en Europe... 

 

 

Drapeau européen

Si les listes candidates aux européennes sont souvent très nombreuses, ce scrutin 2019 détient tous les records avec 34 listes. Mais il faut savoir que seules les listes obtenant plus de 5% des voix auront des députés élus. Concrètement, 6 ou 7 listes auront un ou des candidats élus députés européens. 

Le Parlement européen incluant largement les questions de société dans ses travaux, c'est donc le résultat obtenu par les principales listes qui aura un réel impact pour les 5 ans à venir ! 

 


Nous vous conseillons également cet article du monde qui explique très simplement le fonctionnement de ces élections.


ET SURTOUT.... ALLEZ VOTER !

C'est un droit mais c'est aussi un devoir pout tout homme,

plus encore pour un chrétien. 

Votez

20 mai 2019

VINCENT LAMBERT

Vincent Marche blanche

Communiqué de la CNAFC :

 

"Les AFC restent interdites de constater que la République française ose faire fi des mesures provisoires prises par le Comité international des droits des personnes handicapées de l’ONU (CIDPH) qui la lient dans l’attente de la décision de ce Comité."

 

Nous  participerons ce soir à la Marche Blanche pour #VincentLambert et nous vous donnons rendez-vous devant le ministère de la Santé, à 19h30.

 

"Il y a aujourd’hui un choix de civilisation très clair : soit nous considérons les êtres humains comme des robots fonctionnels qui peuvent être éliminés ou envoyés à la casse lorsqu’ils ne servent plus à rien, soit nous considérons que le propre de l’humanité se fonde, non sur l’utilité d’une vie, mais sur la qualité des relations entre les personnes qui révèlent l’amour. N’est-ce pas ainsi que cela se passe lorsqu’une maman se penche de manière élective vers celui de ses enfants qui souffre ou qui est plus fragile ? C’est le choix devant lequel nous nous trouvons. Le Christ nous a révélé la seule manière de grandir en humanité : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimé ». Et il nous a donné la seule manière d’exprimer cet amour : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime ».

Une fois de plus nous sommes confrontés à un choix décisif : la civilisation du déchet ou la civilisation de l’amour."

+Michel Aupetit
Archevêque de Paris

 

DERNIERE MINUTE (Lundi 20 mai, 22h)

"La France doit respecter la décision du comité des droits des personnes handicapées de l'ONU ! L'alimentation et l'hydratation de Vincent vont être rétablies sans délai ! C'est une immense VICTOIRE" Jean Paillot, avocat des parents de Vincent Lambert telle est la décision de la cour d'Appel.

Continuons à prier pour Vincent Lambert, sa famille, ses soignants...

Marche VL