Fédération des Associations Familiales Catholiques du Val de Marne


07 octobre 2014

Un synode diocésain pour notre diocése

SYNODE Affiche A3 adulte def Bdef-1

 

Pour des raisons de santé la personne qui tient ce blog sera arrêtée plusieurs semaines. Le blog sera donc en "pause" quelques semaines.  

Nous vous prions de nous en excuser.

Vous resterez donc quelque temps avec les mots de notre conseiller spirituel, le Père Aulard, qui nous présente la démarche synodale à laquelle notre évêque, Mgr Santier, nous appelle.

 

 

 

 

Certains l’attendent peut-être depuis longtemps parce qu’ils ont entendu parler des synodes vécus ces dernières années dans de nombreux diocèses de France.

D’autres redoutent peut-être la lourdeur d’une machine ou la construction d’une « usine à gaz » !

Notre évêque, Mgr Michel Santier, nous a invités à « célébrer un synode diocésain » à partir du 12 octobre 2014 jusqu’au 16 octobre 2016. Oui, je dis bien « célébrer » et non « parlementer ». Car les équipes synodales puis les assemblées synodales qui vont se réunir au cours des deux années qui viennent ne vont pas d’abord rédiger des cahiers de doléances pour le temps qui vient comme on le fit jadis avant la Révolution française. Si nous croyons que vivre un synode consiste à émettre toutes nos « revendications » pour que l’Eglise change, « se modernise » ou au contraire « revienne à la tradition » que nous aurions perdue?, nous sommes en train de faire un faux départ.

Non, il s’agit de célébrer le synode, c’est-à-dire de se réunir comme aiment à le faire les chrétiens pour prier ensemble, invoquer l’Esprit-Saint qui saura parler à notre cœur et nous inspirer des chemins à emprunter en ce moment de l’histoire de notre Eglise diocésaine, dans le Val de Marne et en communion avec toute l’Eglise.

Cette démarche du synode (« synode », nous rappelle notre évêque dans sa lettre pastorale que nous sommes invités à découvrir en ce dimanche, signifie littéralement « faire route ensemble ») a un titre en trois parties :

 

- Avec LUI ? : oui, avec LUI, Jésus notre maître, notre ami le plus sûr, notre Seigneur qui nous conduit au cœur du Père. Avec LUI qui nous a montré l’exemple et le chemin en toutes choses.

- Prendre soin les uns des autres ? : car cette attention mutuelle, ce souci des autres, cette charité inventive est la marque de fabrique de l’Eglise catholique. Aujourd’hui, l’Eglise est attendue sur cette « qualité de soin » qui parle si bien de Jésus attentif, prévenant,  doux, aimant, offert.

- Et partager à tous la joie de l’Evangile ? : nous désirons « proposer la foi » qui met au large le cœur, qui rend heureux l’homme dans toutes les dimensions de sa vie.

 

SYNODE Affiche A3 jeunes Bdef

Nous cherchons à rejoindre nos contemporains pour leur communiquer notre secret : l’Evangile, l’heureuse nouvelle !

Pour entrer en synode, notre évêque nous a invités nombreux le dimanche 12 octobre au Palais des sports de Créteil à 16 h 30. La démarche du synode nous a été présentée et dans une prière unanime, nous avons invoqué l’Esprit Saint pour qu’Il parle au cœur des disciples de Jésus que nous cherchons à être.

Puis viendra d’ici la fin de l’année le temps de nous rencontrer en équipes dans nos villes . Nous ferons ensuite une belle moisson de nos partages qui seront pris en compte par l’équipe d’animation du synode. Viendra alors le temps des assemblées synodales et enfin la clôture ou plutôt l’ouverture de tout ce travail lors d’un grand rassemblement le 16 octobre 2016 qui correspondra aussi à l’anniversaire des 50 ans du diocèse de Créteil.

 

 

Et voici la prière que notre évêque a spécialement écrite pour ce synode. Et si chacun, chacune d’entre nous prenait le temps de la découvrir, de la lire tranquillement et d’y revenir fréquemment ?

Ce sera une bonne préparation à l’entrée liturgique en synode qu’il nous a été proposé de vivre le dimanche 12 octobre à 16 h 30 au Palais des sports de Créteil (là où nous célébrons habituellement la messe chrismale).

Du Père Stéphane AULARD,

Vicaire épiscopal et conseiller spirituel des AFC du Val de Marne

 

Tous les détails pratiques sur le site diocésain et dans le dernier C@P 94

et sur LE SITE DU SYNODE DIOCESAIN

 

 

Dieu notre Père,

Tu as tellement aimé le monde

Que Tu lui as envoyé Jésus, ton Fils.

Il a vécu notre condition d’homme en toutes choses.

Personne n’a jamais parlé comme Lui,

Il a joint les gestes à la parole,

Il est passé partout en faisant le bien.

Il a été jusqu’au bout de l’amour

En donnant sa vie pour tous les hommes.

Sur la croix, il a livré l’Esprit Saint

Qui nous fait participer à sa résurrection

Et nous fait vivre de sa vie, en Eglise.

Notre Eglise de Créteil est en synode.

Que ton Esprit Saint, Seigneur, nous aide

A écouter ta Parole,

A nous écouter les uns les autres

Et à prendre la parole nous-mêmes.

Qu’il nous conduise, à la suite de Jésus,

A prendre soin les uns des autres,

De ceux qui prennent des responsabilités,

Dans l’Eglise et dans la société,

Pour que nous grandissions dans la fraternité.

Qu’Il nous rende attentifs à ceux

Que le monde actuel marginalise

Et qu’Il réveille en nous le désir de partager à tous

La joie de l’Evangile car personne ne peut en être exclu.

Que le synode, Seigneur, porte des fruits d’amour et de paix

Et qu’il suscite de nouveaux acteurs et de nouvelles initiatives

Pour l’annonce de l’Evangile.

Amen.

02 octobre 2014

Tous les départs groupés pour le 5 octobre

 Mise à jour du samedi 4 octobre, 13h30

Départs groupés LMPT 94 5 oct 2014

 

 

 

Voici enfin la liste des départs groupés connus à ce jour dans le Val de Marne.

Si vous en connaissez d'autres, n'hésitez-pas à les partager dans les commentaires. Merci d'avance.

 

Le Parisien Mgr Santier soutient les manifestants 001

RDV 5 octobre

Message de Mgr Santier sur la famille cellule de base de la société

Message de Monseigneur Santier aux catholiques de notre diocèse de Créteil.

 

Message de Mgr Santier- eveque de Creteil

 

Merci, Monseigneur, de vos prières pour tous les chrétiens qui s'engagent sur le terrain pour faire prévaloir le bien commun et attirent l'attention de tous sur la véritable dignité de la personne humaine et de la famille.

Mgr -Michel-Santier

 

 

 

Texte du message en pdf  :  Cliquer sur 2014

 

 

 

RDV 5 octobre

30 septembre 2014

Lettre de Mgr Habert : Quand c’est de l’homme qu’il s’agit !

RDV 5 octobre

 

Lettre de Monseigneur Jacques Habert aux catholiques du diocèse de Séez. N'oublions pas que Mgr Habert est l'ancien conseiller spirituel des AFC du Val de Marne.

Merci Monseigneur, pour ce très beau texte !

 

Quand c’est de l’homme qu’il s’agit !

 

 

Depuis quelques années, les réformes dites sociétales font la « une » de l’actualité, elles sont souvent traitées de façon judiciaire, émotionnelle ou purement événementielle. Des situations particulières, largement médiatisées et assurément dramatiques, servent d’argument pour légitimer des modifications profondes au plan législatif.

Les énumérer ne doit pas nous faire oublier combien d’autres réalités économiques, sociales sont aussi source de souffrances pour beaucoup.

 

Nous connaissons ces sujets :

- La gestation pour autrui (G.P.A.)

- La procréation médicalement assistée (P.M.A.)

- Le mariage pour tous

- La recherche sur les embryons

- La facilitation de l’accès à l’avortement.

- L’euthanasie …

 

Toutes ces questions ne sont pas du même ordre ; mais elles touchent au mystère même de la vie, de sa transmission et de la famille (cellule fondamentale de la vie sociale).

Elles possèdent une forte portée symbolique. C’est en réalité toute la conception de l’homme, de sa dignité et par là même de la vie en société qui est engagée dans ces débats.

Posons comme a priori que la majorité des personnes qui s’y intéressent sont animées d’une volonté positive, d’un désir de bonheur pour autrui. Mesurons le caractère complexe de certains sujets. Intégrons aussi que les progrès de la science ouvrent de nouveaux chemins, sans oublier que tout ce qui est techniquement possible n’est pas moralement bon pour l’homme.

L’Eglise demeure vigilante face à toutes ces « évolutions » car, pour beaucoup, elles sont en contradiction frontale avec notre vision de l’homme et de la société. C’est bien l’avenir de l’homme et le bien commun de la société qui sont en jeu. Dans ces domaines, il ne s’agit pas pour l’Eglise de vouloir régenter l’arsenal législatif, elle n’en a ni le désir ni les moyens. En revanche elle prétend influer sur un débat qui touche l’homme et la vie en société.

Elle reçoit du Seigneur l’impératif du témoignage.

Instruite par la révélation biblique, l’Eglise veut proposer à temps et à contretemps des repères éthiques qui découlent d’une vision intégrale de l’homme. Son but est d’éclairer les consciences. Elle veut protéger le plus faible, elle pressent les risques d’une marchandisation du corps humain. Des dérives commerciales, avec de nouvelles formes d’asservissement et d’esclavage, sont hélas envisageables. 

Dans ce domaine, qui est « l’Église ? ». Ce sont bien sûr les évêques, les prêtres, mais aussi tout le peuple de Dieu. Pensons notamment à ceux et celles qui se spécialisent dans les pastorales de la santé, de la préparation au mariage, de la famille, de l’éducation des jeunes, des services caritatifs …. Tous les chrétiens actifs dans la société civile, le monde politique, ou associatif. Nul n’est de trop pour prendre part à la réflexion.

 

Alors, que devons-nous faire ?

 

Chrétiens, nous sommes pris en tenaille entre une réprobation vis-à-vis d’un certain nombre de projets et une compassion face à des situations de souffrance. Nous sommes sur une ligne de crête délicate, entre deux impératifs évangéliques : celui de la vérité et celui de la miséricorde.

 Ne rien faire, ne rien dire, serait de loin la position la plus confortable, elle serait appréciée par beaucoup. Paradoxalement cette attitude serait le signe d’un profond mépris pour notre société et nos contemporains : « faites ce que vous voulez, cela nous est indifférent ». Ce serait une démission face à notre devoir d’éveil des consciences car, dit le concile Vatican II (Constitution ‘’l’Eglise dans le monde de ce temps), « il n’est rien de vraiment humain qui ne trouve écho dans le cœur des disciples du Christ  » (GS 1).

 C’est parce que nous aimons notre société et que nous voulons la servir que nous prenons la parole et que nous agissons.

 Voilà quelques pistes que chacun peut recevoir et discerner en conscience :

 - Nous informer, ne pas en rester à des slogans simplificateurs ou à l’idéologie.

- Nous former : que dit et que pense réellement l’Eglise, et pourquoi, sur tous ces sujets ?

- Nous engager, l’aspect politique n’est pas loin de toutes ces réflexions ; il a bien du mal hélas à quitter le champ réducteur des clivages ordinaires (droite / gauche). Les courriers à nos élus sont en ce sens de bons moyens de communication.

 - Soutenir des associations qui sont à l’œuvre sur le terrain dans tous ces domaines.

 - Prier : pensons aux veillées pour la vie initiées par le pape Benoit XVI le premier dimanche de l’Avent.

 - Manifester sa désapprobation, alerter l’opinion publique. Ces deux dernières années, le mouvement « la manif pour tous », a porté avec force toutes ces questions.

Chacun est à même de savoir quelle est l’action la plus pertinente à mener. Une certitude : nous sommes attendus sur ce terrain. Nul ne peut le déserter.

J’invite tous les chrétiens du diocèse à recevoir ce texte et à y réfléchir seul ou en équipe.

 

Avec l’assurance de ma prière,

 

 

arton12515

+ Jacques HABERT

Evêque de Séez

 

23 septembre 2014

Prière du pape François pour le synode de la famille

Synode sur la famille

Chères familles,

Je me présente au seuil de votre maison pour vous parler d’un évènement qui, comme cela est connu, se déroulera au mois d’octobre prochain au Vatican. Il s’agit de l’Assemblée générale extraordinaire du Synode des Évêques convoquée pour discuter sur le thème « Les défis pastoraux de la famille dans le contexte de l’évangélisation ». Aujourd’hui, en effet, l’Église est appelée à annoncer l’Évangile en affrontant aussi les nouvelles urgences pastorales qui concernent la famille.

Ce rendez-vous important implique le Peuple de Dieu tout entier, évêques, prêtres, personnes consacrées et fidèles laïcs des Églises particulières du monde entier, qui participent activement à sa préparation par des suggestions concrètes et par l’apport indispensable de la prière. Le soutien de la prière est plus que jamais nécessaire et significatif spécialement de votre part, chères familles. En effet, cette Assemblée synodale vous est consacrée d’une façon particulière, à votre vocation et à votre mission dans l’Église et dans la société, aux problèmes du mariage, de la vie familiale, de l’éducation des enfants, et au rôle des familles dans la mission de l’Église. Par conséquent, je vous demande de prier intensément l’Esprit Saint, afin qu’il éclaire les Pères synodaux et qu’il les guide dans leur tâche exigeante. Comme vous le savez, cette Assemblée synodale extraordinaire sera suivie, l’année suivante, de l’Assemblée ordinaire qui portera sur le même thème de la famille. Et, dans ce contexte, en septembre 2015 se tiendra aussi la Rencontre mondiale des Familles à Philadelphie. Prions donc tous ensemble pour que, à travers ces évènements, l’Église accomplisse un véritable chemin de discernement et qu’elle prenne les moyens pastoraux adaptés pour aider [...]

 

 

Synode-sur-la-famille

Jésus, Marie et Joseph
en vous nous contemplons
la splendeur de l’amour véritable,
à vous nous nous adressons avec confiance.

Sainte Famille de Nazareth,
fais aussi de nos familles
des lieux de communion et des cénacles de prière,
des écoles authentiques de l’Évangile
et des petites Églises domestiques.

Sainte Famille de Nazareth,
que jamais plus dans les familles on ne fasse l’expérience
de la violence, de la fermeture et de la division :
que quiconque a été blessé ou scandalisé
connaisse rapidement consolation et guérison.

Sainte Famille de Nazareth,
que le prochain Synode des Évêques
puisse réveiller en tous la conscience 
du caractère sacré et inviolable de la famille,
sa beauté dans le projet de Dieu.

Jésus, Marie et Joseph
écoutez-nous, exaucez notre prière.

Pape François

Posté par AFC94 à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 septembre 2014

Prière à Notre Dame de Rocamadour

N D de Rocamadour_20

À Notre-Dame de Rocamadour

Me voici devant vous, ô Notre-Dame de Rocamadour, qui toujours exaucez les prières de ceux qui ont recours à vous.

Donnez moi la santé du corps pour servir Dieu et me consacrer à mes frères les hommes. 

Donnez aussi ce bien précieux à tous ceux que j’aime en ce monde.

Je vous confie toutes ces vies qui me sont chères.

Ayez pitié de ceux qui souffrent dans leur corps ou dans leur âme, vous qui êtes la mère de tous les hommes.

Avec la santé du corps, accordez-nous la santé de l’âme.

Au milieu des épreuves et des soucis de la vie, gardez nous la Foi, une Foi solide comme ce rocher qui vous abrite et où vous accueillez avec amour tant de vos enfants.

Notre-Dame de Rocamadour,

Gardez-nous, sauvez-nous.

Posté par AFC94 à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 septembre 2014

L'enfant apprend ce qu'il vit

Fratrie heureuse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

S’il vit entouré de critiques : il apprend à blâmer.
S’il vit entouré d’hostilité : il apprend à être agressif.
S’il vit entouré de moquerie : il apprend à être timide.
S’il vit entouré de honte : il apprend à se sentir coupable.
S’il vit entouré : il apprend à être patient.
S’il vit entouré d’encouragement : il apprend à agir.
S’il vit entouré d’éloges : il apprend à complimenter.
S’il vit entouré de probité : il apprend à être juste.
S’il vit entouré de sécurité : il apprend à faire confiance.
S’il vit entouré d’approbation : il apprend à s’accepter.
S’il vit entouré d’amitié : il apprend à aimer la vie.

S'il vit dans un climat d'amour et de compréhension,
il trouvera des raisons de vivre, en découvrant l'amour du monde.

par Dorothy Law Nolte.

Enseignante-conférencière (1924-2005)

Posté par AFC94 à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,



Fin »