Fédération des Associations Familiales Catholiques du Val de Marne (et du 93)

20 mars 2019

Parole, silence, prière : Card. Barbarin

pape F et card B-

Après son jugement, le Cardinal Philippe Barbarin, a rencontré le pape François pour remettre entre ses mains sa mission.

Par respect de la présomption d'innocence, le pape n'a pas accepté cette démission mais il laissé au cardinal la liberté de choisir de se retirer momentanément de la conduite du diocèse qu'il confie au vicaire général modérateur, le père Yves Baumgarten..


Prenons le temps d'écouter le Cardinal Barbarin expliquer lui-même les raisons de son choix puis, respectons son désir de recul et de silence.

Le livre de Qohèleth ou Eclésiaste, de l'Ancien Testament, nous dit : "Il y a un moment pour tout et un temps pour chaque chose sous le ciel : ... un temps pour se taire et un temps pour parler"

Beaucoup, trop, de paroles ont été dites et écrites, il nous semble que le Cardinal Barbarin parle juste. Pour nous aussi, AFC du Val de Marne, est venu le temps du silence et de la prière. Nous ne commenterons donc plus ces évènements.

Restons unis avec lui dans la prière pour les victimes, pour le diocèse de Lyon, pour l'Eglise entière et pour tous ceux qui restent fidèles pour conduire la barque de l'Eglise malgré la tempête. 

SILENCE ET PRIERE 

Eminence, nous avons confiance en vous, nous prions pour et avec vous.


12 mars 2019

SOUTENONS LE CARDINAL BARBARIN

Card Barbarin

Notre diocèse est particulièrement attaché au Cardinal Barbarin puisque c'est son diocèse d'origine. 


Nos AFC du Val de Marne lui sont particulièrement redevables puisque c'est son père qui les a créées en 1979. 


Nous lui avons écrit, au nom de la fédération, dès jeudi dernier. 


Si vous souhaitez personnellement lui exprimer votre soutien, rien de plus simple, il suffit de lui écrire un petit mot pour que le lui dire, au : 
7, place Saint Irénée 69321, Lyon Cedex 05


Pas besoin d’être long : simplement quelques mots de soutien dans cette épreuve.

Lettre Card Barbarin mars 2019

Ce samedi 16 mars, nous avons reçu ce message du Cardinal.

Continuons donc de prier.Réponse Card

Prenons également le temps de relire le texte de la tempête apaisée : 

Et voici que la mer devint tellement agitée que la barque était recouverte par les vagues. Mais Lui dormait.
Les disciples s'approchèrent et Le réveillèrent en disant : "Seigneur, sauve-nous, nous sommes perdus"
Mais Il leur dit, pourquoi êtes-vous si craintifs, hommes de peu de foi.
Alors, Jésus, debout, enaça les vents et la mer et il se fit un grand calme." Mt, 8, 23

Tempête

Souvent, Seigneur, ton Église nous semble une barque prête à couler, une barque qui prend l’eau de toute part et nous oublions que Tu es dans la barque avec nous.

Et dans ton champ, nous voyons plus d’ivraie que de bon grain. Les vêtements et le visage si sales de ton Église nous effraient.

Mais c’est nous-mêmes qui les salissons !

C’est nous-mêmes qui Te trahissons chaque fois, après toutes nos belles paroles et nos beaux gestes.

Prends pitié de ton Église : en elle aussi, Adam chute toujours de nouveau.

Par notre chute, nous Te traînons à terre, et Satan s’en réjouit, parce qu’il espère que Tu ne pourras plus Te relever de cette chute ; il espère que Toi, ayant été entraîné dans la chute de ton Église, Tu resteras à terre, vaincu.

Mais Toi, Tu Te relèveras. Tu T’es relevé, Tu es ressuscité et Tu peux aussi nous relever.

Sauve ton Église et sanctifie-la.

Sauve-nous tous et sanctifie-nous.

Amen

09 mars 2019

CINE-CLUB 📽🎞 DE L'AFC DE ST MAUR : TOUT MAIS PAS ÇA !

Cinéclub St Maur Tout mais pas ça

L'AFC de St Maur vous invite à sa prochaine séance de ciné-club : 

mardi 19 mars 2019 à 20h30
à la Maison paroissiale de Notre-Dame du Rosaire
projection du film "Tout mais pas ça"
(un père s'oppose à la vocation religieuse de son fils et fait une enquête sur la foi)
d'Edoardo Falcone.
Suivie d'un débat avec le père Berrone,
aumônier militaire.

(salle du sous-sol)
11 avenue Joffre 94100 Saint-Maur des Fossés

Ne manquez pas cette occasion de joindre l'utile à l'agréable :Tommaso, la cinquantaine, est un chirurgien reconnu. Avec son épouse, ils ont élevés leurs deux enfants dans un esprit laïciste. Or voilà qu'un soir leur fils leur annonce son désir de devenir prêtre.... Catastrophe, tout mais pas ça... Tommaso décide d'enquêter sur le prêtre qui, pense-t-il a lavé le cerveau de son fils. Mais le Seigneur est plein d'humour.... Rendez-vous le 19 mars pour savoir la suite....
Ce film est extrèmement drôle, très bien fait et vous aidera à réfléchir au sens de la foi.

Banner-SDV-TMPC-27x10-sortie6juin-1024x379

 

Tout mais pas ça ! - Bande-annonce

 

20 février 2019

ENQUÊTE SUR L'IDÉOLOGIE DU GENRE A L'ECOLE

Livre Esther gender

 

 

 

Vous croyez peut être que puisque vous surveillez les livres et les films que voient vos enfant, vous êtes tranquilles !

Et bien, non, vous avez tout faux !

 

 

C'est à l'école même, dans ce qui devrait être un sanctuaire pour nos enfants, c'est à l'école donc que certains se sont mis en tête de démolir les enfants en semant la perturbation dans leurs esprits.

"La théorie du genre n'existe pas" proclamait Najat Valaud Belkacem, et pourtant cela fait presque 10 ans que l'Education Nationale s'est ouverte à cette idéologie pronant la déconstruction des "stéréotypes sexués" qui nous seraient imposés par la culture et l'éducation.

gender-theory

Autrement dit, on ne naîtrait pas garçon ou fille, on nous imposerait de le devenir. Sous couvert de légitimes combats pour l'égalité des sexes et contre l'homophobie, cette entreprise de déconstruction vient toucher les plus jeunes sans que leurs parents en soient informés et puissent réagir.

Et ce n'est pas fini… Programmes, manuels, livres, spectacles, éducation à la sexualité, interventions d'associations militantes, mais aussi lobbying dans les entreprises et la culture, politiques publiques, tous les moyens d'action employés par les tenants du genre sont passés au crible.

Affiche gender Joinville

Les AFC de Joinville ont donc invité, Esther Pivet ; polytechnicienne, mariée, mère de quatre enfants, elle est la coordinatrice du collectif VigiGender qui assure un travail d'information auprès des parents et des enseignants sur la diffusion de la théorie du genre, en particulier à l'école.

Esther Pivet vient d'écrire un livre qui est le résultat d'une enquête inédite sur l'idéologie du genre à l'école. Ce livre, cette conférence, sont un cri d'alarme, preuves à l'appui, au sujet de cette confusion qui se répend et fait des ravages chez les enfants et les jeunes.

Ne manquez donc pas cette occasion de vous informer pour protéger vos enfants. Venez découvrir comment des idéologues, sous couvert d'égalité, imposent leur théories. 

 

Lundi 25 mars 2019

Saint Charles de Joinville à 20h30

ENQUÊTE SUR LA THÉORIE DU GENRE A L'ECOLE

 Livres en vente à la sortie.  

18 février 2019

Lettre ouverte aux prêtres de notre diocèse (et aux autres...)

Croix

 

 Voilà la lettre que nous venons d'envoyer à tous les prêtres du diocèse dont nous avons les coordonnées.

Que ceux dont nous ne les avons pas sachent qu'ils sont aussi concernés et que cet article est pour eux. 

 

 

En souhaitant que toutes les familles se joingent à cette grande chaîne de prière qui doit monter vers Dieu.

Lettre aux prêtres crise 2019

Posté par AFC94 à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 février 2019

A LA DÉCOUVERTE DU PARLEMENT EUROPÉEN

 

Bruxelles Complet

En octobre dernier nous étions plus d’une centaine autour de Mgr Santier pour écouter le Frère Poquillon, OP, secrétaire général de la COMECE (L’Eglise dans l’Union Européenne) et Mgr Hérouard, représentant de la France à la COMECE nous parler de la place de l’Eglise et des catholiques dans les institutions européennes.

 

 

Mgr Santier a souhaité poursuivre cette soirée par une journée au Parlement Européen à Bruxelles pour découvrir sur place le fonctionnement du Parlement Européen et l’influence que peuvent y avoir les chrétiens.

Logo Comece + texte

Nous vous proposons donc une journée entière pour mieux comprendre l’Europe : le lundi 24 juin 2019, avec Mgr Santier et le père Aulard.

 

  • Départ de Paris Gare du Nord à 8h25
  • Arrivée à Bruxelles-Midi à 9h47
  • Transfert au Parlement en train de banlieue, environ 30min.
  • Découverte de la COMECE,
  • Rencontre avec le frère Poquillon, secrétaire général de la COMECE
  • Découverte de la FAFCE, fédération des AFC en Europe
  • Messe à la COMECE
  • Repas dans un restaurant du Parlement Européen
  • Visite du Parlamentarium (sorte de musée pour découvrir la politique européenne et le fonctionnement des institutions)
  • Visite du Parlement (Le Vox, les bureaux de députés, salles de réunion, de commission,  informatique, l’hémicycle..)
  • Rencontre avec quelques eurodéputés, catholiques, francophones.
  • Retour à la gare de Bruxelles-Midi par le train de banlieue
  • Repas soit en cafeteria, soit sous forme de pique-nique
  • Départ de la gare de Bruxelles-Midi à 21h13
  • Arrivée Gare du Nord à 22h38

 

EP logo RGB_FR_0

 

Le programme est encore susceptible de modification en fonction des évènements programmés au Parlement.

Le prix de la journée, voyages et repas, se situera entre 100€ et 150€

ATTENTION :

Carte d'indentité ou passeport obligatoire

pour entrer en Belgique

et SURTOUT pour accéder au Parlement Européen.

 

 Tract d'inscritption : _A_LA_DECOUVERTE_DU_PARLEMENT_EUROPEEN_A_BRUXELLES

Renseignements et/ou inscriptions :

Nous sommes déjà 31 inscrits

=> les inscription sont closes, juste une liste d'attente.

Chantal et Philippe Desmoulins-Lebeault

07 83 21 31 80 - chantal.dl@club-internet.fr

24 janvier 2019

Eglise et Gilets jaunes : "Débat national"

5a7f9ee49c78809b617afe88f22332c3

Nous avons récemment fait écho à la demande des évêques de France nous invitant tous à "susciter partout où ce sera possible des groupes d’échanges et de propositions en invitant très largement d’autres personnes, partageant ou non notre foi, qui peuvent être intéressées d’y participer et d’y apporter leurs idées" car "sans se substituer aux politiques, l’Église offre un espace pour faire grandir la fraternité.

Pour nourrir ce dialogue les évêques nous ont proposé cinq questions : 

Questions CEF

L'état a ouvert un grand "débat national" auquel nous sommes tous invités à participer… oui, mais comment ? Beaucoup de catholiques, touchés par certaines causes profondes de la crise dite des « Gilets jaunes », souhaitent prendre la parole à l’occasion du Grand débat national proposé par le Gouvernement. 

Mais les revendications émises par ce mouvement social sont tellement diverses qu’il n’ait pas facile de savoir comment apporter sa contribution et si c’est vraiment utile. L’objectif est donc de ne pas donner des réponses toutes faites mais bien d‘inciter à la réflexion et au débat au niveau des communautés chrétiennes, avant de prendre la parole dans le débat national.

Mgr d’Ornellas conseille alors : « Avec la Doctrine Sociale de l’Église, nous avons un vrai trésor entre les mains ! Partageons-le ! » « Que les chrétiens n’hésitent donc pas à trouver le temps de se ressourcer en allant puiser des éléments de réflexion dans la Doctrine Sociale de l’Église. »

« Un vrai trésor » : la Doctrine sociale de l’Église

DSE

La DSE (Doctrine Sociale de l’Église) repose sur 2 bases essentielles et avec lesquelles elle ne transige pas :

  • Le respect de la vie humaine
  • La dignité de la vie humaine

Elle fait référence à 4 valeurs fondamentales : la vérité, la liberté, la Justice, la Paix.

Elle propose 5 grands principes, qui s’appliquent à la vie en société, à la famille, au travail, à l’économie, à la politique et à l’environnement :

  • le bien commun
  • la destination universelle des biens et la propriété privée
  • la subsidiarité
  • la participation (les corps intermédiaires)
  • la solidarité

Ces principes sont liés les uns aux autres et développent ensemble une magnifique compréhension de l’être humain dans sa dimension personnelle et sociale. La Doctrine Sociale de l’Église repose sur une anthropologie qui vient de la Révélation plénière en Jésus, et propose un modèle de société où chaque homme est pleinement respecté.

Sans oublier, bien évidemment, la prière : 

Raphaël Cornu-Thénard et Samuel Pruvost écrivaient il y a peu : "...nous croyons que la Vierge entendra les cris de détresse des gilets jaunes. Car derrière leurs revendications, il y a des blessures profondes. Une globalisation qui a foutu par terre tous les équilibres de jadis, la terre et le ciel. Nous prions enfin pour qu'Emmanuel Macron soit capable d'entendre ces appels au secours qui fusent de manière cacophonique. Jésus, loin de repousser le mendiant aveugle de Jéricho qui hurle dans sa direction, le fait venir tout près de lui. Il est encore temps, pour le Président, de «guérir les écrouelles».

web3-yellow-jackets-paris-priest-ric-feferberg-afp

21 janvier 2019

HUMANAE VITAE : Un art de vivre un chemin de sainteté ?

 

AFC 94-affiche Humanae-2

 

L’encyclique Humanae Vitae sur "le mariage et la régulation des naissances" a fêté ses 50 ans cet été.

Encyclique incomprise, Humanae Vitae est pourtant immensément  prophétique. Promulguée par Paul VI le 25 juillet 1968, elle demeure jusqu’à aujourd’hui le texte fondateur de l’Eglise en matière de doctrine de la famille, en particulier concernant la procréation.

Paul VI écrivait cette lettre prophétique avertissant des conséquences terribles que l’humanité pourrait connaître si elle fermait son coeur à cet enseignement. C'est, hélas, les résultats de cet endurcissement des coeurs que nous voyons aujourd'hui.

 

Cinq décennies plus tard et avec tout l’apport de saint Jean-Paul II, champion de la «culture de vie», de l’Evangile de la famille et de la théologie du corps, c’est peut-être le moment de relire cette encyclique ?

 

Il est temps de découvrir que l’Eglise propose ainsi aux couples un art de vivre, un chemin de sainteté en contemplant la vérité du couple et de l’être humain sexué ?

Le temps de l'adhésion est probablement venu.

 

C’est pourquoi nos AFC du Val de Marne proposent une soirée débat sur ce thème : 

 

Vendredi 15 février à 20h30

Crypte de Notre Dame de Vincennes,

Débat entre un prêtre,

le père Cédric Burgun,

auteur de nombreux ouvrages sur la famille et le mariage,

et

une jeune mère de famille,

Amélie de Margon.

 

AFC 94-affiche Humanae-2