Fédération des Associations Familiales Catholiques du Val de Marne

Lettre de Mgr Habert : Quand c’est de l’homme qu’il s’agit !

RDV 5 octobre

 

Lettre de Monseigneur Jacques Habert aux catholiques du diocèse de Séez. N'oublions pas que Mgr Habert est l'ancien conseiller spirituel des AFC du Val de Marne.

Merci Monseigneur, pour ce très beau texte !

 

Quand c’est de l’homme qu’il s’agit !

 

 

Depuis quelques années, les réformes dites sociétales font la « une » de l’actualité, elles sont souvent traitées de façon judiciaire, émotionnelle ou purement événementielle. Des situations particulières, largement médiatisées et assurément dramatiques, servent d’argument pour légitimer des modifications profondes au plan législatif.

Les énumérer ne doit pas nous faire oublier combien d’autres réalités économiques, sociales sont aussi source de souffrances pour beaucoup.

 

Nous connaissons ces sujets :

- La gestation pour autrui (G.P.A.)

- La procréation médicalement assistée (P.M.A.)

- Le mariage pour tous

- La recherche sur les embryons

- La facilitation de l’accès à l’avortement.

- L’euthanasie …

 

Toutes ces questions ne sont pas du même ordre ; mais elles touchent au mystère même de la vie, de sa transmission et de la famille (cellule fondamentale de la vie sociale).

Elles possèdent une forte portée symbolique. C’est en réalité toute la conception de l’homme, de sa dignité et par là même de la vie en société qui est engagée dans ces débats.

Posons comme a priori que la majorité des personnes qui s’y intéressent sont animées d’une volonté positive, d’un désir de bonheur pour autrui. Mesurons le caractère complexe de certains sujets. Intégrons aussi que les progrès de la science ouvrent de nouveaux chemins, sans oublier que tout ce qui est techniquement possible n’est pas moralement bon pour l’homme.

L’Eglise demeure vigilante face à toutes ces « évolutions » car, pour beaucoup, elles sont en contradiction frontale avec notre vision de l’homme et de la société. C’est bien l’avenir de l’homme et le bien commun de la société qui sont en jeu. Dans ces domaines, il ne s’agit pas pour l’Eglise de vouloir régenter l’arsenal législatif, elle n’en a ni le désir ni les moyens. En revanche elle prétend influer sur un débat qui touche l’homme et la vie en société.

Elle reçoit du Seigneur l’impératif du témoignage.

Instruite par la révélation biblique, l’Eglise veut proposer à temps et à contretemps des repères éthiques qui découlent d’une vision intégrale de l’homme. Son but est d’éclairer les consciences. Elle veut protéger le plus faible, elle pressent les risques d’une marchandisation du corps humain. Des dérives commerciales, avec de nouvelles formes d’asservissement et d’esclavage, sont hélas envisageables. 

Dans ce domaine, qui est « l’Église ? ». Ce sont bien sûr les évêques, les prêtres, mais aussi tout le peuple de Dieu. Pensons notamment à ceux et celles qui se spécialisent dans les pastorales de la santé, de la préparation au mariage, de la famille, de l’éducation des jeunes, des services caritatifs …. Tous les chrétiens actifs dans la société civile, le monde politique, ou associatif. Nul n’est de trop pour prendre part à la réflexion.

 

Alors, que devons-nous faire ?

 

Chrétiens, nous sommes pris en tenaille entre une réprobation vis-à-vis d’un certain nombre de projets et une compassion face à des situations de souffrance. Nous sommes sur une ligne de crête délicate, entre deux impératifs évangéliques : celui de la vérité et celui de la miséricorde.

 Ne rien faire, ne rien dire, serait de loin la position la plus confortable, elle serait appréciée par beaucoup. Paradoxalement cette attitude serait le signe d’un profond mépris pour notre société et nos contemporains : « faites ce que vous voulez, cela nous est indifférent ». Ce serait une démission face à notre devoir d’éveil des consciences car, dit le concile Vatican II (Constitution ‘’l’Eglise dans le monde de ce temps), « il n’est rien de vraiment humain qui ne trouve écho dans le cœur des disciples du Christ  » (GS 1).

 C’est parce que nous aimons notre société et que nous voulons la servir que nous prenons la parole et que nous agissons.

 Voilà quelques pistes que chacun peut recevoir et discerner en conscience :

 - Nous informer, ne pas en rester à des slogans simplificateurs ou à l’idéologie.

- Nous former : que dit et que pense réellement l’Eglise, et pourquoi, sur tous ces sujets ?

- Nous engager, l’aspect politique n’est pas loin de toutes ces réflexions ; il a bien du mal hélas à quitter le champ réducteur des clivages ordinaires (droite / gauche). Les courriers à nos élus sont en ce sens de bons moyens de communication.

 - Soutenir des associations qui sont à l’œuvre sur le terrain dans tous ces domaines.

 - Prier : pensons aux veillées pour la vie initiées par le pape Benoit XVI le premier dimanche de l’Avent.

 - Manifester sa désapprobation, alerter l’opinion publique. Ces deux dernières années, le mouvement « la manif pour tous », a porté avec force toutes ces questions.

Chacun est à même de savoir quelle est l’action la plus pertinente à mener. Une certitude : nous sommes attendus sur ce terrain. Nul ne peut le déserter.

J’invite tous les chrétiens du diocèse à recevoir ce texte et à y réfléchir seul ou en équipe.

 

Avec l’assurance de ma prière,

 

 

arton12515

+ Jacques HABERT

Evêque de Séez

 


23 septembre 2014

Prière du pape François pour le synode de la famille

Synode sur la famille

Chères familles,

Je me présente au seuil de votre maison pour vous parler d’un évènement qui, comme cela est connu, se déroulera au mois d’octobre prochain au Vatican. Il s’agit de l’Assemblée générale extraordinaire du Synode des Évêques convoquée pour discuter sur le thème « Les défis pastoraux de la famille dans le contexte de l’évangélisation ». Aujourd’hui, en effet, l’Église est appelée à annoncer l’Évangile en affrontant aussi les nouvelles urgences pastorales qui concernent la famille.

Ce rendez-vous important implique le Peuple de Dieu tout entier, évêques, prêtres, personnes consacrées et fidèles laïcs des Églises particulières du monde entier, qui participent activement à sa préparation par des suggestions concrètes et par l’apport indispensable de la prière. Le soutien de la prière est plus que jamais nécessaire et significatif spécialement de votre part, chères familles. En effet, cette Assemblée synodale vous est consacrée d’une façon particulière, à votre vocation et à votre mission dans l’Église et dans la société, aux problèmes du mariage, de la vie familiale, de l’éducation des enfants, et au rôle des familles dans la mission de l’Église. Par conséquent, je vous demande de prier intensément l’Esprit Saint, afin qu’il éclaire les Pères synodaux et qu’il les guide dans leur tâche exigeante. Comme vous le savez, cette Assemblée synodale extraordinaire sera suivie, l’année suivante, de l’Assemblée ordinaire qui portera sur le même thème de la famille. Et, dans ce contexte, en septembre 2015 se tiendra aussi la Rencontre mondiale des Familles à Philadelphie. Prions donc tous ensemble pour que, à travers ces évènements, l’Église accomplisse un véritable chemin de discernement et qu’elle prenne les moyens pastoraux adaptés pour aider [...]

 

 

Synode-sur-la-famille

Jésus, Marie et Joseph
en vous nous contemplons
la splendeur de l’amour véritable,
à vous nous nous adressons avec confiance.

Sainte Famille de Nazareth,
fais aussi de nos familles
des lieux de communion et des cénacles de prière,
des écoles authentiques de l’Évangile
et des petites Églises domestiques.

Sainte Famille de Nazareth,
que jamais plus dans les familles on ne fasse l’expérience
de la violence, de la fermeture et de la division :
que quiconque a été blessé ou scandalisé
connaisse rapidement consolation et guérison.

Sainte Famille de Nazareth,
que le prochain Synode des Évêques
puisse réveiller en tous la conscience 
du caractère sacré et inviolable de la famille,
sa beauté dans le projet de Dieu.

Jésus, Marie et Joseph
écoutez-nous, exaucez notre prière.

Pape François

Posté par AFC94 à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 septembre 2014

Prière à Notre Dame de Rocamadour

N D de Rocamadour_20

À Notre-Dame de Rocamadour

Me voici devant vous, ô Notre-Dame de Rocamadour, qui toujours exaucez les prières de ceux qui ont recours à vous.

Donnez moi la santé du corps pour servir Dieu et me consacrer à mes frères les hommes. 

Donnez aussi ce bien précieux à tous ceux que j’aime en ce monde.

Je vous confie toutes ces vies qui me sont chères.

Ayez pitié de ceux qui souffrent dans leur corps ou dans leur âme, vous qui êtes la mère de tous les hommes.

Avec la santé du corps, accordez-nous la santé de l’âme.

Au milieu des épreuves et des soucis de la vie, gardez nous la Foi, une Foi solide comme ce rocher qui vous abrite et où vous accueillez avec amour tant de vos enfants.

Notre-Dame de Rocamadour,

Gardez-nous, sauvez-nous.

Posté par AFC94 à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 septembre 2014

L'enfant apprend ce qu'il vit

Fratrie heureuse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

S’il vit entouré de critiques : il apprend à blâmer.
S’il vit entouré d’hostilité : il apprend à être agressif.
S’il vit entouré de moquerie : il apprend à être timide.
S’il vit entouré de honte : il apprend à se sentir coupable.
S’il vit entouré : il apprend à être patient.
S’il vit entouré d’encouragement : il apprend à agir.
S’il vit entouré d’éloges : il apprend à complimenter.
S’il vit entouré de probité : il apprend à être juste.
S’il vit entouré de sécurité : il apprend à faire confiance.
S’il vit entouré d’approbation : il apprend à s’accepter.
S’il vit entouré d’amitié : il apprend à aimer la vie.

S'il vit dans un climat d'amour et de compréhension,
il trouvera des raisons de vivre, en découvrant l'amour du monde.

par Dorothy Law Nolte.

Enseignante-conférencière (1924-2005)

Posté par AFC94 à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 septembre 2014

Quatre rendez-vous majeurs pour la rentrée

La rentrée est là, nos chers petits ont repris le chemin de l'école et nous celui de nos activités habituelles. 

Pour les Associations Familiales Catholiques du Val de Marne, quatre grands rendez-vous à venir qui sont ouverts à tous.

Le premier, une conférence sur le gender à St Mandé à déjà eu lieu

 

afficheparis

Le second RV, vous le connaissez déjà, c'est la grande manifestation LMPT à Paris et à Bordeaux le dimanche 5 octobre pour dire NON à la marchandisation de l'homme, STOP à la GPA, STOP au gender à l'école, STOP à la déconstruction de la filliation, STOP à la déconstruction de la famille, premier lieu de solidarité et refuge des plus vulnérables...

OUI à l'intérêt supérieur de l'enfant, OUI à l'altérité sexuelle homme-femme, OUI au mariage homme-femme, OUI à la filliation père-mère-enfants, OUI à la liberté d'éducation des parents, OUI à la démocratie...


Vous trouverez les tracts, autocollants et affiches de cette manifestation à St Mandé le 17 septembre.


Vous y trouverez également un stand de produits dérivés pour vous équiper pour le 5 octobre : sweats, chapeaux de soleil et parapluies (il faut tout prévoir) mugs, carnets, etc...

 

 

SYNODE Affiche A3 jeunes Bdef

Le troisième rendez-vous est diocésain, il s'agit de l'ouverture officielle du synode diocésain le dimanche 12 octobre.

Nous sommes tous invités par Monseigneur Santier qui nous donne la parole. Prenons-la !

À l’occasion de cet événement, la pastorale des enfants met l’accent sur la joie en famille et invite largement les enfants avec leurs parents. Il est souhaitable que tous les enfants arrivent avec des tee-shirts de couleur vive  Ils restent sous la responsabilité de leurs parents ou des adultes qui les accompagnent.

-          À partir de 14h : visite du chantier de la cathédrale, en famille.

-          A partir de 14h30/15h : accueil au Palais des sports de Créteil. Découverte « Un synode, c’est quoi ? » et libre expression des enfants sur un « mur d’expression ».

-          15h : les enfants apprennent un chant gestué de l’ACE et le chant du synode avec le chœur diocésain des enfants.

-          15h30 : jeunes et enfants rejoignent Mgr Santier pour accueillir dans la joie les diocésains qui arrivent des 4 coins du Val-de-Marne.

-          16h30 : début de la célébration dans le palais des sports.

-          18h : fin

  

Père Rougé

Et le dernier, le lundi 19 janvier 2015, nous vous proposerons, sous la présidence de Monseigneur Santier, une conférence du Père Matthieu Rougé, ancien responsable du SPEP, Service Pastoral d'Etude Politique, sur l'engagement des catholiques dans la vie politique. Après 3 années de collaboration avec le Cardinal Lustiger, 9 ans de présence auprès des parlementaires français, la Père Rougé nous aidera à réfléchir à la nécessité de l'engagement des catholiques dans la vie de la cité, dans la politique, dans la culture...

Cette conférence aura lieu à Joinville et s'intitulera : "Catholiques et politique, inévitable divorce ou alliance féconde ?"

Retenez bien cette date, cette soirée sera un des moments forts de notre année. 

 

5 questions sur la théorie du genre : merci au diocèse de Versailles pour cette belle vidéo qui nous prépare à la conférence du 17 septembre

5 questions sur la théorie du genre

gender St Mandé 2

 

 

Le premier, A EU LIEU AVEC SUCCES, voir l'album de photos de cette conférence, le mercredi 17 septembre à 20h30 à la salle des conférences de la Mairie de St Mandé, 3 avenue de Liège, une conférence-débat sur le sujet qui inquiète tous les parents en cette période de rentrée scolaire : "Le Gender à l'école, mythe ou réalité ?"

Pour répondre à cette question, trois associations se sont réunies, La Manif Pour Tous, VigiGender et les AFC du Val de Marne.

Nous avons invité trois conférencières de premier ordre : Ludovine de la Rochère, présidente de La Manif Pour Tous, Esther Pivet, responsable de VigiGender et Esther Hargot-Jacob une psycho-sexologue de choc. Elles nous donneront des éléments de réponse en partant de faits concrets, illustrés de vidéos et de photos.

C'est une occasion en or de découvrir vraiment ce qui se cache derrière ce concept du gender et comment cela peut toucher nos enfants. Ne manquez pas cette soirée, nous vous attendons très nombreux, que vous soyez des AFC ou pas.

 

01 septembre 2014

PRIERE D'ABANDON

 

AbandonMon Père,

Je m'abandonne à Toi,
fais de moi ce qu'il Te plaira.



Quoi que Tu fasses de moi,
je Te remercie.



Je suis prêt à tout, j'accepte tout.
Pourvu que ta volonté
se fasse en moi, en toutes tes créatures,
je ne désire rien d'autre, mon Dieu.


Charles-de-Foucauld

Je remets mon âme entre tes mains.
Je Te la donne, mon Dieu,
avec tout l'amour de mon cœur,
parce que je T'aime,
et que ce m'est un besoin d'amour
de me donner,
de me remettre entre tes mains, sans mesure,
avec une infinie confiance,


car Tu es mon Père.

 

Prière de Charles de Foucauld

Posté par AFC94 à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 juillet 2014

Quelques activités de vacances !

MESSAGE A PROPOS DU PELERINAGE EN TERRE SAINTE 

Nous comprenons l'inquiétude de certains mais nous sommes encore trop loin du mois d’octobre pour présager de la situation du pays à ce moment là. Il est fort probable que la situation se sera apaisée d’ici là. S’il y a un risque, le voyage sera annulé par l’agence Routes des hommes Routes bibliques en concertation avec le ministère des Affaires étrangères comme cela vient d’être le cas pour le pèlerinage des étudiants.

Vous serez alors remboursé des sommes versées. En cas de désistement individuel, vous serez remboursé déduction faites des frais déjà engagés. 

Il convient d’attendre la fin de l’été pour prendre une quelconque décision en sachant que ni les AFC, ni le diocèse, ni l’agence, ni le ministère des Affaires étrangères ne prendront le risque d’envoyer un groupe en Terre Sainte si la situation présente un danger. 

Nous vous souhaitons un bon été

 

Chers amis,

Consultation ABCD

Bientot les vacances !

Nous espérons que pour tous elles seront un temps de repos en famille qui vous permettra de continuer à défendre nos idées pour le bien des familles et des enfants.

Profitez de ce temps estival pour faire remplir la consultation sur l'ABCD de l'égalité de VigiGender. L'ABCD de l'égalité est mort, mais il n'était qu'un moyen et il est aussitôt remplacé par la généralisation de la malette EGALITEe !

 

 

 

gender St Mandé 2

 

 

Retenez la date du mercredi 17 septembre 2014  pour une grande soirée de décryptage de l'ABCD à St Mandé avec Ludovine de la Rochère et Thérèse Jacob-Hargot, une sexologue fantastique !  ABCD ou malette égalité, il s'agit toujours de promouvoir le gender à l'école chez nos enfants, même si le gouvernement prétend que ce n'est qu'une rumeur !

 

 

Cette conférence est organisée par nos AFC en partenariat avec VigiGender et La Manif pour tous !

 

 

 

Profitez-en aussi pour faire des adhésions aux AFC, plus nous serons nombreux plus nous serons entendus

Pensez à vous inscrire à un Chantier Education pour être soutenus dans l'éducation de vos enfants.

campagne_adhesion1

Prenez 1 minute pour découvrir ce que votre adhésion aux AFC vous permettre de faire et ensuite, en 3 minutes et quelques clic, adhérez aux AFC (ou renouvelez votre adhésion)

Ce blog aussi part en vacances, nous vous retrouverons à la rentrée.

Bonnes vacances à tous, que vous partiez ou pas.

 

 

30 juin 2014

Présentation du document de travail du Synode sur la famille

large

L’Instrumentum laboris, document préparatoire de la 3ème assemblée générale extraordinaire du synode des évêques qui aura lieu du 5 au 19 octobre prochain, a été présenté ce jeudi en salle de presse du Saint-Siège. Ce rendez-vous synodal aura pour thème « les défis pastoraux de la famille dans le contexte de l’évangélisation »

L’Instrumentum laboris est la synthèse des réponses des épiscopats du monde entier (90 % ont répondu) et des différents dicastères de la Curie romaine au questionnaire inédit sur la famille envoyé par le Pape François en novembre 2013. Des réponses qui n’éludent aucun des défis posés à la famille catholique aujourd’hui : familles monoparentales, attitude face aux unions entre personnes de même sexe, question des divorcés remariés, polygamie etc.Toutes ces réponses ont été compilées en 80 pages et été structurées en trois parties : « Communiquer l’Évangile de la famille aujourd’hui », « la pastorale de la famille face aux nouveaux défis » et « l’ouverture à la vie et la responsabilité éducative ».

Arc-en-ciel-et-famille

Trouver de nouveaux langages

Première constatation : les fidèles ne connaissent pas suffisamment la définition biblique de la famille, c’est-à-dire « un mariage entre un homme et une femme, créés à l’image de Dieu et collaborateurs du Seigneur dans l’accueil et la transmission de la vie ». Une méconnaissance où l’Eglise reconnaît aussi sa responsabilité dans ce constat de certains prêtres peu préparés et « qui ne savent pas affronter de façon pertinente la question du mariage et de la famille ».
Pour les diocèses, il devient urgent de trouver des nouveaux langages pour transmettre les enseignements de l’Eglise et aller « à l’encontre de la privatisation de la famille » et d’une culture dominante centrée autour de l’hédonisme et de l’épanouissement individuel, dans laquelle « les enfants peuvent être vus, parfois, comme un obstacle au bien-être personnel ».

La famille doit plutôt tendre à devenir une vraie « Eglise domestique » où la transmission de la foi aux enfants est une responsabilité, un devoir lié au mariage. Avec l’occasion offerte par ce synode extraordinaire, l’Eglise veut montrer que l’on peut vivre la famille de façon épanouie, en étant unis face aux épreuves. « Ce serait une erreur de croire que l’objectif du synode serait simplement de dénoncer une doctrine particulière que l’Eglise voudrait imposer aux sociétés, mais il est plutôt de partager avec la société humaine une réflexion, éclairée par la foi, sur une expérience que beaucoup d’hommes et de femmes connaissent et vivent en ce monde, et qui est donc un terrain privilégié pour une nouvelle évangélisation » a souligné le cardinal André Vingt-Trois, président délégué du Synode et qui représente l’Europe.

couple-coeur-fushia

Accompagner le couple avant et après le mariage

La fidélité et la responsabilité des parents envers la société et leurs propres enfants fait écho à la fidélité et la responsabilité de l’amour donné par Dieu. A partir des réponses reçues des diocèses, le cardinal Vingt-Trois a détaillé trois points importants à développer : la préparation sérieuse au mariage, l’importance de l’accompagnement des couples après le mariage et l’éducation des enfants.

Sur la question des unions entre personnes de même sexe, « toutes les conférences épiscopales se sont exprimées contre une « redéfinition » du mariage entre un homme et une femme en introduisant une législation permettant l’union entre deux personnes du même sexe ». Mais l’accent est mis sur une attitude « miséricordieuse, sans jugement, envers les personnes concernées ». Certaines conférences épiscopales ont également demandé de la clémence et de l’indulgence envers les divorcés remariés, et un accompagnement « positif et stimulant » pour ceux qui souffrent des « accidents du mariage » selon l’expression du cardinal Vingt-Trois, comme par exemple les mères célibataires et les « unions de fait », qui sont statistiquement importantes dans certaines régions du monde aujourd’hui.

croix jaune

Enfin, l’Instrumentum laboris ne cache pas le « contre-témoignage » qui existe dans l’Eglise avec les scandales sexuels ou la pédophilie, des comportements qui provoquent « une perte importante de crédibilité morale de l’Eglise ».

Article de Radio Vatican



Fin »