Card Sarah

 

Nous vous annoncions pour ce 13 décembre une grande première, un évènement extraordinaire, une soirée à ne manquer sous aucun prétexte...

Et c'est bien ce qu'ont vécu les 800 personnes rassemblées à la cathédrale pour écouter SE le Cardinal Robert Sarah parler de "Prière et communion en famille" 

En attendant un compte-rendu détaillé, pour vous mettre en apétit, voici quelques photos ainsi que la première question posée au Cardinal.

 

Eminence,

Le pape François a parlé en Géorgie d’« une guerre mondiale pour détruire le mariage, avec des idées pour armes dont l’idéologie du genre.. »

Délit d’entrave numérique à l’avortement, euthanasie, film porno pour enfants, campagne de prévention du sida carrément pornographique dans nos rues, mariage dit pour tous, enseignement du genre à l’école…

Voilà, éminence, quelques mots qui, hélas, peuvent résumer le contexte dans lequel nos familles aujourd’hui doivent élever leurs enfants

161213_CardinalSarah_ah


Parents catholiques nous avons parfois l’impression que la prière ne suffit pas, par moment nous avons envie de nous révolter et de tout casser…

Dans votre dernier livre vous avez écrit à la pensée 298  « Le silence nous donnera la patience d’attendre le moment où les mauvaises graines tomberont d’elles-mêmes. » mais à la pensée 294 « Devant certaines orientations idéologiques on ne peut pas laisser le mal progresser.» et à la 319 « La lutte humaine est nécessaire pour combattre les puissances du mal »


Nous, familles catholiques de France, nous sommes immergées dans cette société si profondément meurtrie, sans repère et en état de liquéfaction sociale, pourtant c’est la nôtre, celle que nous devons aimer : 
Eminence, j’en viens maintenant à notre question :

Pouvez-vous nous donner des repères, des critères de discernement, des clés de lecture pour articuler concrètement et avec efficacité, prière et action, silence et révolte ?

Je vous remercie

et 3 phrases, notées comme des petits bijoux à garder précieusement...

161213_CardinalSarah_ag

 

"Les idéologies disparaissent. L'idéologie du genre mourra, comme le nazisme, le marxisme... mais il faut l'aider à mourir" 

 
"La famille est l'assise et le pivot de la société, il faut vous battre pour la défendre... jusqu'au sang."
"La famille doit être le socle de l'Eglise, le démon s'acharne à détruire la famille pour détruire l'Eglise."