SOLIDAYS-2020_4351061003837528901

Solidays est un festival de musique organisé par l'association Solidari sida, depuis 1999, sur l'hippodrome ParisLongchamp.

Ce festival pas comme les autres rassemble chaque année, artistes, conférenciers, militants et près de 228 000 festivaliers pour 3 jours de musique et de solidarité.

L'intention première étant, soit disant, de faire de la prévention contre le sida, on y parle santé sexuelle mais aussi droits humains, environnement et engagement de la jeunesse. Il est donc avant tout un outil de sensibilisation et de diffusion de messages, en particulier sur l'éducation sexuelle.

Pas sûr que tous les parents dont les jeunes fréquentent ce festival soient au courant du message qu'il véhicule.

Pas sûr qu'ils comprennent la présence de tant de contenus pornographiques et dégradants, absolument indéfendables.

Pas sûr qu'ils comprennent que la région Ile de France subventionne (avec nos impôts) depuis de nombreuses années ce festival !

Les soeurs de la perpétuelle indulgence

Pas sûr qu'ils acceptent que l'exposition Happy Sex soit ouverte aux mineurs, même si elle est officiellement marquée "déconseillé aux moins de 16 ans non accompagnés". Car, dans cette exposition les jeunes sont notamment incités à pratiquer la masturbation collective , la masturbation anale, à utiliser des sextoys  et, de façon plus large, à faire de leur corps « une machine de plaisirs ». Bref, «  On se détend, un doigt dans l’anus ne va pas vous tuer, mais il pourrait bien vous faire jouir »

Il y a aussi un petit corner dans lequel, en tirant le rideau, on peut aller découvrir «  les coulisses du cinéma pornographique » avec images et interviews de réalisateurs et d’acteurs 

Pas sûr qu'ils partagent, aussi,  l'enthousiasme de certains pour le spectacle christianophobe,  vulgaire et méprisant des icônes du festival, les Soeurs de la perpétuelle indulgence (cf. image)

Enfin, il n’est pas sûr qu’ils sachent que la région Ile de France subventionne à hauteur de 800 000 € ce festival. Depuis 3 ans, Valérie Pecresse a poursuivi ce financement, sans le remettre en question ni le diminuer

Depuis 3 ans, trois conseillers régionaux se battent pour faire évoluer les choses. 

Nous nous sommes associés à leur action par une lettre à Mme Valérie Pécresse, l'année dernière. Sans réponse, sans résultat.

Cette année nous venons de lui adresser, par recommandé avec accusé de réception, une lettre signée par les présidents de toutes les fédérations d'AFC d'Ile de France.

Valérie_Pécresse_Solidays_2020_IDF

Nous vous tiendrons au courant de la suite des événements, en attendant, n'hésitez-pas, vous aussi, à lui écrire.

Nous avons ici un exemple concret de ce qui est promu auprès de tous et de la jeunesse en particulier, saisissons-le pour réveiller les consciences.