Santon familleAujourd'hui, 31 décembre, premier dimanche après Noël, dernier jour de l'année 2017,  nous fêtons la Sainte Famille. C'est une fête importante pour nous Association Familiale Catholique, c'est une belle fête pour terminer l'année et vous offir tous nos voeux pour 2018

Profitons-en pour réfléchir sur ce qu'est la Famille, avec les mots de Xavier Lacroix :

« La famille est paradoxalement le lieu des liens les plus solides et celui de la manifestation de nos plus grandes vulnérabilités Les liens les plus solides tiennent à la dimension corporelle (une même origine) mais aussi à l’histoire (les souvenirs communs) ainsi qu’au sens de la parole donnée. Ils impliquent la loyauté, la fidélité, la solidarité, la considération des personnes au-delà de leurs idées, de leurs compétences et même parfois de leur trajectoire sociale. Il est établi que la famille est aujourd’hui le premier lieu de solidarité face aux coups durs de lexistence. Elle peut être le lieu de l’amour inconditionnel : le père reste le père, le fils reste le fils quoi qu’il arrive et quoi qu’il fasse.

Mais les liens familiaux peuvent avoir une autre face. Ils peuvent être étouffants, par la suprématie du groupe, qui est celle du « même ». Ils peuvent dès lors devenir lieux de haines et de violences. La famille est le premier lieu des crimes de sang ! Ils peuvent être idolâtrés et, de même que dans l’Antiquité, il existe encore aujourd’hui,pour certains, une « religion » de la famille. Le nom, le patrimoine, les intérêts, la réputation, les attachements peuvent devenir l’objet d’un véritable culte, d’une absolutisation. L’appartenance au « clan » passera alors avant toute autre appartenance, les liens du sang l’emporteront sur tout jugement moral ou citoyen.

Aussi les liens familiaux doivent-ils être situés à leur juste place : des liens pas comme les autres, qui passent par le corps, tissés d’une histoire commune, à la jonction du charnel et du symbolique mais des liens subordonnés à une appartenance plus vaste, ouverts sur l’altérité : ils le sont déjà en eux-mêmes par le système des alliances. Si la famille est le premier lieu de notre incarnation, elle ne forme pas une totalité, elle n’a pas vocation à rester close sur elle-même. Entre corps et parole, elle est tirée en avant par le logos, la raison, la citoyenneté, l’appartenance à un corps plus vaste. [...] »

Xavier Lacroix,

« Entre chair et parole, la famille »

, Études 2013/3

(Tome 418), p. 329-338.

 

Ste Famille

Ce passage nous renvoie à la beauté et la complexité de la famille.

Aussi, il est bon de pouvoir en ce jour nous tourner vers Dieu pour lui confier nos propres familles, quelles que soient leurs blessures ou leurs faiblesses.

Apprendre à les aimer telles qu’elles sont et croire que Dieu vient les habiter pour les transfigurer.

"Tu as voulu, Seigneur, que la Sainte Famille nous soit donnée en exemple ; accorde-nous la grâce de pratiquer, comme elle, les vertusfamiliales et d’être unis par les liens de ton amour."

(prière d’ouverture de ce dimanche )

 

Que le Seigneur vous bénisse et vous garde, vous et vos familles, Que le Seigneur fasse briller sur vous et vos familles son visage et vous prenne en grâce ! Que le Seigneur tourne vers vous et vos familles son visage, qu'Il vous apporte la paix !

Tels sont les voeux que nous formulons pour vous d'après le livre des Nombres.